la nutrition pendant le Tour de France

Site de conseils en médecine du sport : https://www.medecinedusportconseils.com/

Site de séances de sophrologie : https://www.seance-sophrologie.com/

Chronique N°16/21 Tour de France 2018 jjdok médecin référent équipe « Fortunéo-Samsic » : dépense énergétique et apports énergétiques

Pendant les 3 semaines de course sur ce Tour de France 2018 je rédige chaque jour une chronique médicale, avec des thèmes variés mais qui concernent le terrain : la nutrition, les bobos du cycliste, le dopage, la santé, l’hygiène de vie, etc. Parfois le ton est caustique, mais c’est juste pour vous réveiller   En quelque sorte je vous fais partager mon expérience, qui s’est construite au fil du temps grâce avant tout au coureur avec qui j’ai toujours engagé une relation de respect, d’écoute, pour un travail interactif ; une relation médicale est, comme toute relation, le résultat d’une rencontre où chacun vient vers l’autre. C’est le coureur qui m’a appris l’essentiel de mon job.

Chroniques précédentes :

Donc aujourd’hui :

Quelle dépense énergétique et quels apports énergétiques pendant les étapes du Tour de France

Je vais me contenter de lister des données précises, relevées par mon tableur et le logiciel de nutrition (Nutrilog) que j’utilise :

Dépense énergétique moyenne de nos 8 coureurs pendant l’étape :

  • Le contre la montre de 35km : 800 calories brûlées
  • L’étape de plat la plus « cool » : 2200 calories brûlées
  • L’étape la plus exigeante, avec 5000m de dénivelé : 4650 calories brûlées

Cette dépense énergétique est fonction de plusieurs paramètres : le poids du coureur, la durée de l’étape, le dénivelé, et surtout la façon dont a été gérée l’étape : le coureur échappé va brûler environ 25% de calories en plus ; il devra en tenir compte pour ses apports énergétiques pendant cette étape

Apports énergétiques pendant l’étape :

800 à 2400 calories (bidons, barres, gels, emballés, compotes, etc.)

Je rappelle que « fort heureusement » environ 50% de la dépense énergétique de l’étape est assurée par la lipolyse (les graisses qui sont brûlées), et que 500 à 600 calories sont apportées par les réserves de glycogène accumulées grâce à la nutrition de la veille au soir et au petit déjeuner d’avant étape.

Apports énergétique totaux :

(nutrition course et nutrition hors course) pendant 24 heures : 4100 à 6200 calories

  

Merci à tous pour votre fidélité sur ce site de conseils en médecine et en nutrition du sport qui chaque jour réunit 4000 à 7000 visiteurs

J’« alimente » régulièrement ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport ; également mon webmaster gère un site de séances de sophrologie du sport sur lequel je poste des enregistrements de terrain qui s’adressent à tous les sportifs, avec des séances spécifiques pour le cycliste, le joueur de tennis, le joueur de foot, etc. etc. . Comment mieux récupérer, techniques pour optimiser la préparation d’un objectif, comment mieux dormir, etc. etc. Ce site : https://www.seance-sophrologie.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *