ATTENTION: c’est la reprise des entraînements pour le FOOT mais bientôt aussi pour le HAND, BASKET, VOLLEY …. les ampoules, les premières blessures etc

1ère quinzaine d’août, C’est la rentrée sur les terrains !!! MAIS … surrégime, ampoules, « TFL », adducteurs, blessures musculaires : attention aux pièges de la reprise !!!

Les ampoules sont là …. car la plante des pieds n’a pas été préparée, le sportif porte sans transition de nouvelles chaussures: NE PAS ATTENDRE D’AVOIR UN BON BEEFSTEAK à présenter à votre médecin !! Bien relire l’article http://www.medecinedusportconseils.com/2010/04/29/les-ampoules-des-pieds-comment-les-eviter-comment-les-soigner/

Attention aux footings en groupe lors de la reprise des entraînements : pour certains ça va trop vite, la qualité de leur foulée n’est pas académique, les syndromes de l’essuie-glaces (TFL) apparaissent déjà, les tendinopathies rotuliennes aussi avec une reprise trop musclée des séances de musculation.

Trop de sportifs ont mal géré leur alimentation pendant les vacances et arrivent en surpoids à la reprise ; risque de blessures majoré, et bien sûr moindre tolérance des charges d’entraînements ; une leçon à retenir pour l’année prochaine !

Au football les tests de terrain se mettent déjà en place alors que de nombreux joueurs n’ont pas travaillé le foncier de manière satisfaisante pendant l’intersaison, ces tests sont parfois réalisés sur des surfaces différentes (herbe, synthé) : résultats les ADDUCTEURS « sifflent » , les blessures musculaires sont déjà trop présentes, les joueurs reprennent et ont tendance à masquer au coach les blessures pour pouvoir participer aux matchs amicaux et aux oppositions ; ATTENTION : plus que jamais bien s’échauffer, boire, avant –pendant-après l’entraînement et les matchs, étirements +++, ne pas « jouer » avec sa douleur : en parler au coach, respecter ses sensations. Mieux vaut stopper 3-4 jours d’entraînement pour soulager une élongation plutôt que d’arrêter plusieurs semaines pour un claquage ….  Et puis des blessures précoces en tout début de saison c’est une « leçon » à retenir pour l’année prochaine : travailler le foncier +++++ pendant l’intersaison et même pendant une quinzaine de jours dès la reprise des entraînements ; car  je suis désolé mais les tests d’effort passés en milieu médical et physiologique (mesures VO2 sur les gaz expirés et non pas en se basant sur la cinétique de la fréquence cardiaque) attestent que dans la plupart des sports co les VO2 (c’est à dire le niveau d’endurance) sont dramatiquement basses, et les tests de terrain rassurent souvent de façon erronée.  Un bon foncier c’est disposer de bonnes bases physiologiques : beaucoup plus d’endurance, meilleure récupération, moins de risque de blessures. La préparation d’endurance fait trop souvent défaut dans la préparation physique lors de la reprise des sports co.

Attention, il est toujours préférable de ne reprendre qu’après avoir vu son doc qui profitera de la signature de la licence ou de l’attestation de licence pour réaliser un examen clinique complet, veiller à l’absence de carences (en Fer en particulier) briefer des conseils simples en nutrition, juger de la nécessité de consulter un Podologue, etc.

Veiller à mettre en place dès maintenant, sur les entraînements ou des simulations de matchs, des protocoles nutritionnels avant –pendant-après matchs. Ce n’est pas le jour d’un match qu’on découvre une nouvelle stratégie nutritionnelle.

Veiller aussi à la mise à jour des vaccinations.

Les très nombreux aspects spécifiques de « L’HYGIENE DU SPORT » sont détaillés sur de nombreux articles de ce site ; cf. la liste des 150 articles déjà en ligne : http://www.medecinedusportconseils.com/liste-de-tous-les-articles-parus/

Allez, je vous souhaite une excellente reprise pour le foot, le hand, le basket, le volley !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *