les ampoules et les cloques des pieds et des talons comment les éviter comment les soigner : conseils trucs astuces pour soigner les ampoules des pieds

29 avril 2010 par Jean Jacques Menuet | Consulter la biographie de l'auteur Laisser une réponse »

article mis à jour le 22-9-2013

« Petit bobo » fréquemment rencontré par le sportif, l’ampoule au pied ou au talon ne doit pas être négligée: comment l’éviter, comment la soigner, voici des trucs, des astuces, des conseils de terrain pour soigner les ampoules et les cloques; nous verrons qu’il ne faut pas non plus hésiter à consulter un podologue du sport pour un examen statique et dynamique à la recherche de troubles des appuis qui peuvent être à l’origine d’une ampoule: car bien soigner une ampoule c’est important, en soigner la cause c’est mieux…Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

 

Commençons par comment éviter les ampoules des pieds

Chaussures adaptées : taille (trop petite ou trop grande), qualité de l’amorti, qualité de la semelle intérieure ; éviter de porter des chaussures usagées mais aussi prendre le temps de « casser » un peu une paire de chaussures neuves. Veiller à éviter la présence de coutures mal placée dans la chaussure. Acheter ses chaussures de sport plutôt en fin de journée (car les pieds gonflent un peu) Ne pas trop serrer ses chaussures, à discuter avec le vendeur mais parfois choisir une demi-pointure de plus.

Chaussettes en coton plutôt qu’en synthétique ; pas de chaussettes trop grandes qui pourraient faire des plis. Certains sportifs portent des chaussettes à « doigts séparés » avec souvent des résultats intéressants.

UNE ASTUCE qui fonctionne bien et qu’adoptent de nombreux sportifs: porter des « doubles chaussettes » (vente dans les grandes surfaces du sport comme DECATHLON)

Eviter l’humidité des chaussures : bien les faire sécher et les aérer (pas dans un local fermé) après un entraînement de même qu’il faut toujours sortir les semelles orthopédiques des chaussures le soir pour les aérer et qu’elles sèchent la nuit, voire même sécher l’intérieur avec un sèche-cheveux. pour sécher les chaussures certains sportifs mettent du papier journal froissé dans la chaussure. Quitter rapidement ses chaussures de sport après l’entraînement.

Autre cause d’humidité de la chaussure : la transpiration : éviter le port de bottes, de chaussures fermées non aérées ; marcher en claquettes ou sandalettes chez soi.

Attention car une chaussure humide favorise l’apparition de mycoses et de surinfections.

Aux endroits sensibles (sauf si présence d’une ampoule ou d’une inflammation) on peut essayer, à titre préventif, de frictionner le soir avec un  peu de jus de citron. Mais ensuite il faut bien rincer la région car le citron peut dessécher la peau. Puis bien masser la peau avec une pommade type NOK ou AKILEINE ou autre.

De nombreuses marques proposent des crèmes ou solutions anti-frottements.

Attention bien sûr aussi aux chaussures de ville « lookées sympa » mais fort peu confortables, avec une semelle plus fine qu’une crêpe bretonne, et éviter une marche prolongée avec de nouvelles chaussures de ville.

Si un sportif présente de façon régulière une ampoule située toujours au même endroit, mettre un pansement à titre préventif.

Dans les zones exposées au contact on peut retrouver des « hyperkératoses » = la peau est épaissie comme de la « corne » ; il ne faut alors pas hésiter à consulter un Podologue du sport.

De toute façon je conseille très souvent à tous « mes » sportifs de consulter une fois par an un Podologue du sport (je précise bien « du sport ») OBJECTIFS : correction de troubles statiques et dynamiques, réflexion sur l’amorti, conseils sur le choix du chaussage de ville et de sport selon le type de pied et de dynamique du pied (« supinateur » ou « pronateur » ou « universel »), traitement des divers « bobos », prévention et traitement des mycoses, onychomycoses, verrues ; conseils sur la taille des ongles ; soins pour des ongles incarnés, etc. etc.

Chez un sportif qui présente souvent des ampoules s’impose de prendre l’avis d’un Podologue du sport. Ce spécialiste soignera l’ampoule mais proposera peut-être une SEMELLE pour répartir les points de pression, corriger d’éventuels troubles statiques et/ou dynamiques.

Pour éviter les ampoules  l’essentiel est d’avoir une hygiène des pieds irréprochable en permanence : laver correctement avec du savon, bien rincer, bien sécher avec une serviette éponge en insistant aussi entre les orteils où les mycoses se logent souvent ; amincir les callosités de façon attentive et progressive par exemple avec une pierre ponce au sortir d’un bain de pieds, mais poncer un peu, pas trop fort, régulièrement.

BIEN AERER les pieds après tout entraînement ou marche ou match ou course : port de sandales ouvertes sur le devant ; pendant une marche prolongée, ne pas hésiter à s’arrêter régulièrement, retirer les chaussures et les chaussettes, aérer, laisser sécher, masser les pieds.

Le « tannage » des pieds avant  un objectif comme un marathon se met en place 4 semaines avant  la course : pendant les 3 premières semaines frictionner tous les matins la plante des pieds avec du jus de citron, puis la dernière semaine avant  la course appliquer en massant de façon appuyée matin et soir une crème qui augmente la résistance de la peau, par exemple une pommade de type « NOK » IL NE FAUT JAMAIS SE CONTENTER UNIQUEMENT DE TANNER car ça favorise l’apparition d’ampoules plus profondes ; à quelques heures d’intervalle il faut aussi bien MASSER régulièrement les zones fragiles avec une crème anti-frottements (NOK, PODOXINE, nombreuses autres marques) Certains coureurs à pied utilisent pour tanner les pieds un produit vétérinaire (je n’aime pas trop la relation « sportif-produit vétérinaire » ….  mais bon…) utilisé pour endurcir les « coussins » des pattes des chiens (le TANOPLAST), je ne fais que citer cette technique.  Ces techniques de TANNAGE sont également à mettre en place avant  la reprise des entraînements dans les sports co : FOOT, HAND, BASKET, VOLLEY, qui sont des sports très exposés au risque d’ampoules.

 

COMMENT SOIGNER LES AMPOULES

 

+++  Soi-même :

 

°°°Dès l’apparition d’une simple rougeur appliquer un pansement « hydrocolloïde » (encore appelé « deuxième peau ») pendant quelques jours, puis bien masser la zone concernée avec une pommade riche en vitamine A comme la pommade « AVIBON » MAIS ne pas dépasser une semaine d’application. La gamme de pansements « Mépilex border EM » propose des pansements bien adaptés.

 

°°°Simple « cloque » : ne pas découper la peau qui représente en fait un « pansement naturel » ; désinfecter avec une solution antiseptique comme de la « BISEPTINE », percer l’ampoule à 2 endroits avec une aiguille stérile (en pharmacie ; ou une aiguille trempée plusieurs minutes dans de la « BISEPTINE »), puis encore bien désinfecter ; puis appliquer un pansement « double peau » type Compeed, ou « MEPILEX BORDER EM » (remboursé si votre médecin juge qu’il est utile de vous le prescrire) ou « ALLEVYN BORDER GENTLE » 8cm * 8cm (également remboursé), et  si la localisation le permet, de recouvrir avec du strapp ou de l’élastoplaste pour comprimer un peu (NE SURTOUT PAS TROP SERRER) la zone pendant un ou deux jours, et surtout, chez un joueur de foot par exemple, ça permet de faire tenir le pansement ; MAIS avoir la sagesse de ne pas s’entraîner avec une ampoule déjà bien constituée ; de même que pendant 2-3 jours je conseille de marcher avec une chaussure mieux adaptée, plus large, plus souple, quitte à ressortir une paire de chaussures plus ancienne. SURTOUT porter des sandalettes ouvertes sur le devant dès la fin de l’activité sportive : sans faire de pub, les « CROKS » représentent un excellent choix! LE PIED DOIT RESPIRER, c’est la MEILLEURE prévention (ampoules, mycoses) Le sportif qui va outre ce conseil de bon sens s’expose à aggraver l’ampoule, qui sera alors plus étendue en superficie mais aussi en profondeur, avec des risques d’ampoules profondes pouvant justifier un petit geste chirurgical. DONC SAVOIR ETRE PATIENT en interrompant son activité ou en l’adaptant pour que les appuis soient épargnés (exemple pratiquer du vélo chez un coureur à pied)

+++  Consulter le Podologue ou un médecin : surtout si l’ampoule est étendue, si elle est profonde, si elle s’est infectée, et de façon générale si elle est ouverte ; le Podologue ou le médecin découpera alors la peau avec du matériel stérile, prescrira des pansements « seconde peau », guidera sur la durée du repos nécessaire.

Je vous remercie pour votre fidélité sur ce site; cordialement à tous

Jean-Jacques

Jean-Jacques Menuet http://www.medecinedusportconseils.com/

séances de sophrologie à télécharger (séances spécifiques sport et séances hors-sport): http://www.seance-sophrologie.com/ 

Publicité

14 commentaires

  1. Jean Jacques Menuet dit :

    bravo !! un internaute qui lit sérieusement, top! tu as raison l’info n’est pas complète; 120g d’alcool 90°; je fonce corriger l’erreur; merci pour ta vigilance; jjM

  2. GERVAIS dit :

    Toujours à propos de votre formule officinale : le formaldéhyde n’est plus stocké dans les préparatoires d’officine. Il a été retiré suite à sa classification en catégorie 1 de son pouvoir cancérigène, c’est à dire cancérogénicité avérée, notamment sur le phrarynx. Reste néanmoins la solution d’acheter une bouteille d’1L pour chez soit…

  3. Jean Jacques Menuet dit :

    ok; merci pour votre vigilance et votre sens critique qui me plait bien sur ce site; je pars du principe que votre info est correcte; alors il faut se rabattre sur des préparations à base d’acide picrique, ou tout simplement du citron, ou encore des nbx produits de la marque « scholl » Encore merci,

  4. BLONDEAU dit :

    Mon expérience me montre que souvent l’acaht meme des chaussures pose un problème ..en effet le cycliste doit avoir des chaussures à son pied = le pied doit etre maintenu mais pas serré …Ceci étant de nombreux cyclistes ont des chaussures trop grandes = mesurer son pied et ajouter 8 mm telel doit ( ou devrait ) être la longueur extérieure des chaussures …et non pas ce que je vois avec parfois des chaussures faisant jusqu’à 18 mm de plus que la longueur du pied …

    Il faut aussi regarder les semelles pour voir si la marque des doigst de pied est peu marquée , marquée ou tres marquée. Cette indication montre que les doigts de pied travaillent pour maintenir le pied en position alors qu’ils n’ont rien a faire dans le cycle de pédalage .

    V BLONDEAU

  5. Jean Jacques Menuet dit :

    Un immense merci pour ce commentaire de terrain qui émane d’un vrai spécialiste; et bravo pour votre site; jjM

  6. Jacques Larocque dit :

    Je suis d’accord avec l’ensemble des conseils et j’apprécie apprendre du nouveau en ce qui concerne le tannage à titre préventif.
    Mon expérience de 1600 km sur le chemin de Compostelle me laisse toutefois un désaccord quant aux chaussettes de coton.
    Le sous-bas en polypropylène + chaussette coussinée en synthétique m’ont tenu à l’écart des ampoules à cause de l’évaporation de l’humidité contrairement au coton qui la retient.
    J’ajouterais aux produits antifriction la bonne vieille vaseline.

    Merci pour cette excellente synthèse.
    Jacques Larocque

  7. Internaute1 dit :

    Bonjour. Un avis sur la fucidine crème ? Merci!

  8. Jean Jacques Menuet dit :

    ok et merci pour ce commentaire; la « fucidine » est un médicament, c’est un antibiotique, même s’il ne s’agit « que’ d’une crème; en conséquence le conseils de l’utiliser pour soigner une ampoule ne peut être donné que par le médecin traitant ou le dermato; bien cdlt, jjM

  9. cuvellier dit :

    J ai un micose au pied c est affreux

  10. Joëlle dit :

    Bonjour,
    Quelle crème appliquée pour épaissir la peau des pieds. l’été,car quelque soit la chaussure j’ai toujours des ampoules , c’est affreux . clt . Joëlle

  11. Jean Jacques Menuet dit :

    bjr; vous pouvez essayer ceci, c’est ce qu’utilisent de nbx coureurs à pied: « Akileine Tano lotion tannante pour pieds, flacons de 100 ml »; cdlt, jjM

  12. cath jean dit :

    Bonjour, j’ai des ampoules sous la plante des pieds. J’ai tout essayé, je vous jure vraiment tout. J’ai de bonne chaussure de sport mais…. quand je fais environ 10km j’ai la plante des pieds qui brule. Dans n’importe laquelle marque, forme ça chauffe. Est ce qu’il y en a qui ont déjà eu ce problème?

  13. Jean Jacques Menuet dit :

    bjr; 1/2 pointure de plsu et deux paires de cho7 ? et/ou essayer des cho7 qui stimule t le retour veineux de la plante des pieds ?

Laisser un commentaire