Comment mieux respirer pendant l’effort ? conseils exercices trucs astuces pour savoir mieux respirer pendant le sport

Article mis à jour le 17 janvier 2017

   Savoir respirer pendant l’effort, exercices simples de respiration, comment mieux respirer pendant l’effort, … on apprend à respirer au repos, alors qu’il faut AUSSI apprendre à respirer pendant l’effort …

Nombreux sont les sportifs qui respirent mal pendant l’effort; ils respirent « trop petit » et s’asphyxient; très vite les fibres musculaires manquent d’oxygène et les pattes explosent avec trop d’acide lactique (sans oxygène la combustion des sucres entraîne la fabrication d’acide lactique) Quelles en sont les conséquences ? voici des explications et conseils simples de terrain pour mieux respirer pendant le sport, ces conseils concernent tous les sports, mais surtout les sports d’endurance: cyclisme, course à pied, triathlon, ironman, marathon Car mal respirer pendant une activité d’endurance, c’est vraiment un frein pour la performance mais également ce n’est pas bon pour la santé. Continue reading

techniques de sophrologie du sport, exercices de terrain adaptés au sport, site de sophrologie du sport

Présent sur le Tour de France 2013 du centenaire je rédige tous les jours depuis le départ de Corse des articles pour exposer la vie de l’équipe, le rôle du doc, mais aussi je développe ma conception de l’accompagnement du sportif : la nutrition avec plusieurs articles, le suivi médico-sportif ; et dans cet exposé ci-dessous je précise l’intérêt de la SOPHROLOGIE DANS LE SPORT, dont mon expérience dans le milieu de cyclisme de haut niveau.

Hier c’était la journée de repos, les gars ont bien récupéré : lever tard, sieste, farniente autour de la piscine (à l’ombre !), nutrition adaptée. Aujourd’hui c’est la 16ème étape du Tour : Vaison la Romaine –Gap, les Alpes débutent, les choses se compliquent, il est possible que l’échappée aille au bout, les gars sont très motivés, mais … ce ne sont pas les seuls, et en particulier les équipes françaises n’ont pas encore gagné sur ce Tour, donc une belle bagarre à prévoir pour être dans la bonne échappée, place aux baroudeurs !!

Pour le côté sympa et « fun » voici le site de Cyril LEMOINE qui propose chaque jour des photos et vidéos sur l’expérience collective que nos 9 coureurs partagent sur ce Tour de France du centenaire depuis qu’ils ont quitté la maison ; http://www.cyrillemoine.com/actualite.html; également le site de Julien SIMON qui sur la 3ème étape était 2ème du classement général et qui a mis le feu à l’étape de 13 juillet avec son échappée solitaire dans les rues de Lyon: http://www.simonjulien.com/

Il est difficile d’exposer en détail les intérêts de la sophrologie dans le sport, je vais tenter d’être bref et de lister précisément ce que la sophrologie peut apporter au sportif et je précise le lien du site sur lequel je mets en ligne des séances de sophrologie téléchargeables : http://www.seance-sophrologie.com/ Continue reading

Préparation nutritionnelle d’un MARATHON

SaintMalo2ARTICLE MIS à JOUR le 28-02-2014

préparation marathon de Paris

Préparation marathon de la baie du Mont Saint-Michel à Saint-Malo

le marathon de St-Malo, comment le préparer ? quelle nutrition pour le marathon avant, pendant, après ?

Se préparer pour un marathon c’est avant tout savoir gérer la préparation des mois qui précèdent: de nombreux coureurs se blessent pendant leur préparation (tendinites en particulier) parce qu’ils méconnaissent les bases nutritionnelles de la gestion des charges d’entraînement; ils se limitent à suivre les « plans d’entraînement » qu’ils trouvent dans de nombreux magazines; donc une préparation d’un marathon ne peut se limiter à des conseils pour les jours qui précèdent la course.

Bientôt le marathon de Paris; ici en Bretagne bientôt le marathon de la baie du Mont Saint-Michel à Saint-Malo; en consultation certains coureurs viennent chercher les conseils pour préparer ce marathon. Je vais dans cet article exposer des conseils simples, des conseils de terrain  pour bien préparer un marathon, avec pour objectif de vivre une belle expérience, qui ne soit pas une expérience de douleur et de galère… ces conseils sont le résultat de mon expérience de terrain, pour avoir suivi et suivre encore de très nombreux coureurs de longue distance, de tous les niveaux ; j’ai en particulier eu la chance de suivre toute la carrière de Benoit Z (et sa carrière n’est pas terminée !), parmi de nombreux autres coureurs meilleurs français ou étrangers; je me suis fait mon expérience sur le terrain, avec eux, non pas seulement entre les 4 murs de mon cabinet de consultation; la médecine du sport ne peut exister qu’avec le retour du terrain, au contact proche de l’athlète; connaître et partager avec eux une « tranche de vie »; et l’expérience des meilleurs d’entre eux me conforte pour vous proposer ces conseils ; bien sûr chaque athlète ne prendra dans ces recommandations que ce qui lui paraît utile en fonction de SA propre expérience et surtout en fonction de son environnement sportif (coach, préparateur physique etc.)

Les conseils de préparation d’un marathon qui suivent concernent avant  tout l’athlète motivé, prêt à entrer pendant plusieurs mois dans un cadre qui représente une vigilance spécifique.  Bien sûr que de nombreux coureurs qui participent à un marathon vont « simplement » chercher un moment de partage, des émotions, avant tout du plaisir, même si leur chrono dépasse les 3 heures; sauf que ces mêmes coureurs sollicitent deux fois plus leur organisme s’ils courent en 4h14 plutôt qu’en 2h07 … : c’est à mon sens tout le problème de l’approche d’un marathon:  c’est le coureur en surpoids, c’est le coureur mal entraîné, c’est le coureur qui sans le savoir présente une carence en fer, c’est le coureur qui sans le savoir présente une hyperréactivité bronchique, c’est le coureur chez qui n’a pas été dépisté un trouble le la voûte plantaire, oui c’est CE coureur qui vivra mal son marathon, et qui justement risque de ne pas se faire tant plaisir que ça … Pour moi participer à un marathon oblige à une visite d’aptitude auprès d’un médecin du sport, visite qui ne ne limite pas à la signature du certificat de non-contrindication … C’est tout mon « combat » de considérer que la médecine du sport doit avant tout être une médecine de prévention, que voir des sportifs blessés est certes intéressant mais que les voir avant qu’ils ne se blessent est quand même bien plus intéressant … pour leur performance mais aussi et surtout pour leur santé. Je développe cet aspect de la prévention dans cet autre article:  http://www.medecinedusportconseils.com/2014/01/13/sportifs-votre-attention-sil-vous-plait-la-prevention-devrait-etre-une-priorite/ 

Continue reading

Course à pied: préparation nutritionnelle d’un cross

En athlétisme la saison des cross débute en novembre, CROSS ET NUTRITION : conseils de terrain; pendant un cross l’organisme subit d’énormes contraintes au niveau digestif: départ « à bloc », il fait souvent froid, le finish est dur. Il faut donc veiller à la qualité irréprochable de la nutrition avant l’épreuve. Sinon ça peut se payer « cash » …

Continue reading