Le petit déjeuner de l’équipe cycliste SOJASUN sur le Tour de France du centenaire ! voici la composition d’un vrai repas pour faire le plein d’énergie et de carburant !

–site de conseils en médecine du sport: http://www.medecinedusportconseils.com/

–site sur lequel peuvent être téléchargées des séances de sophrologie adaptées au sport: http://www.seance-sophrologie.com/ 

 

Le petit déjeuner de  l’équipe SOJASUN sur le Tour de France du centenaire

Présent sur le Tour de France du centenaire en qualité de médecin de l’équipe cycliste SOJASUN j’offre un regard sur la vie de l’équipe au quotidien

Pour le côté sympa et « fun » voici le site de Cyril LEMOINE qui propose chaque jour des photos et vidéos sur l’expérience collective que nos 9 coureurs partagent sur ce Tour de France du centenaire depuis qu’ils ont quitté la maison ; http://www.cyrillemoine.com/actualite.html; également le site de Julien SIMON qui sur la 3ème étape était 2ème du classement général et qui a mis le feu à l’étape de 13 juillet avec son échappée solitaire dans les rues de Lyon: http://www.simonjulien.com/

Voici la composition de ce petit déjeuner :

Assez souvent 2 à 4 coureurs limitent leur petit déjeuner à la prise de SPORDEJ Overstim ; il s’agit d’une solution simple pour emmagasiner un maximum d’énergie sous la forme d’un produit très digeste réservé aux … lève-tard puisque la digestibilité excellente permet de raccourcir la fameuse règle des 3 heures.

Les assistants préparent également un GATOSPORT Overstim qui représente un choix cohérent pour son contenu énergétique et sa digestibilité. Les conseils de cuisson doivent être SCRUPULEUSEMENT respectés sinon le gâteau pour une bonne digestibilité. Si le coureur mange du GATOSPORT, le conseil est de limiter le petit déjeuner à ce gâteau, environ un tiers d’un gâteau.

En fait les gars changent et varient le choix tous les jours.

Certains vont demander à notre cuistot présent sur le Tour une omelette au jambon ; ok mais je ne suis pas trop pour si le départ est tôt car la digestibilité des œufs est moyenne ; je propose alors que l’omelette soit constituée d’un œuf entier et d’un blanc d’œuf ; par contre pas d’omelette au fromage car ce serait beaucoup trop gras, et les graisses ralentissent la digestion.

Des céréales sont présentes sur notre table, avec un choix s ; j’ai défini une liste de céréales qui sont peu grasses et riches en « sucres lents » : « Jordan Musli Bio », « Jordan Spécial Musli », « Flocons d’avoine QuakerOats », « Weetabix Original », « Weetabix Alpen Original » ; elles sont consommées avec du « lait de soja enrichi en calcium » (de la marque SOJASUN bien sûr !) ; le lait de vache n’est jamais proposé, et le sportif de haut niveau a souvent éliminé ce produit de ses habitudes ; ce choix du « non lait de vache » peut être soumis à discussion mais il est vrai que la digestibilité du lait de vache est moyenne et occasionnerait probablement des soucis digestifs sur un grand Tour pendant lequel le tube digestif est soumis à de fortes contraintes et les problèmes de colon irrité, de ballonnements sont très fréquents sur ce type d’épreuve.

Un artisan confiseur nous fabrique des confitures en suivant mes recommandations (60% de fruits) ; la cuisson des confitures est faite au chaudron.

Un nouveau pot de confiture est ouvert chaque jour. Une brique de lait de soja entamée n’est jamais proposée le lendemain ; les œufs et le jambon utilisés par notre cuistot sont achetés par lui-même ; l’été la vigilance est extrême pour prévenir un problème de souillure microbienne ; de même des flacons de gel hydro-alcoolique sont mis sur la table, les coureurs ont l’habitude de se désinfecte rles mains avant chaque repas. Et du coup, dans notre équipe, pas encore de gastro à déplorer !

A la demande d’un ou plusieurs coureurs notre cuistot va proposer du riz (Basmati ; on emmène notre riz sur les courses ; le riz Basmati est un sucre plus « lent » que les autres variétés) ou des pâtes ; la cuisson est al dente. Le riz me semble plus digeste, probablement pour sa faible teneur en gluten, c’est aussi le ressenti des coureurs.

Quelques coureurs peuvent manger du pain, il s’agit alors de pain aux céréales, que je leur conseille de faire griller pour une meilleure digestibilité.

Aucun coureur ne consomme de viennoiserie (croissant, pain au chocolat, pain aux raisins) : je leur ai bien expliqué que ça contient trop de graisses cuites industriellement (acides gras « trans » très toxiques pour les artères) Bien sûr chez eux, à certains moments il pourront en consommer, mais la vigilance est de mise sur les courses, les gars sont professionnels et ne font pas d’écarts.

Du beurre sur le pain : oui, en quantité limitée, pas plus de deux plaquettes (une plaquette = 10g), ils le savent.

La boisson chaude est souvent du thé, le café moins.

Les jus de fruits sont achetés par nous-mêmes : le choix est porté sur la marque « Tropicana » Mais en sont dispensés les coureurs qui ont le colon un peu « en vrac ».

Du « Cranberry » de la marque Océan est consommé (un petit verre) : produit intéressant car il « lave la vessie » et est riche en vitamines et antioxydants. http://www.medecinedusportconseils.com/tag/cranberry-et-sport/ Inutile d’avaler des comprimés !

De même que la plupart des coureurs vont boire un petit verre de jus de betterave crue bio, pour son intérêt sur la circulation sanguine et sa richesse en vitamines et antioxydants.

A table est mise aussi une boite de REXORUBIA (riche en minéraux et en Fer) : une cuillère à café par coureur ; des ampoules de GELEE ROYALE BIO (une ampoule par coureur) et des « BCAA » Overstim, complément indispensable pour apporter une réserve en acides aminés (Valine, Leucine, Isoleucine) : 3 comprimés par coureur, d’autant que les Alpes sont au programme dès ce matin (étape Vaison La romaine Gap) et que ces acides aminés vont être très sollicités pendant l’effort. Enfin un cp

Voilà, c’était le « secret du petit déjeuner des SOJASUN », qui explique peut-être, allez savoir !!, que depuis le début du Tour il y a un coureur SOJASUN dans chaque échappée !!

Merci pour votre fidélité, vous êtes entre 6 et 8000 à vous connecter tous les jours !

Jean-Jacques

10 Comments Le petit déjeuner de l’équipe cycliste SOJASUN sur le Tour de France du centenaire ! voici la composition d’un vrai repas pour faire le plein d’énergie et de carburant !

  1. Glulipro

    Merci pour tout ce partage. Merci aussi de réactualiser certaines entrées qui pourraient passer inaperçues dans la richesse extrême de ce site. Cela dit, aprés avoir lu un peu vite le titre « Vélo et sexualité » suivi (presque) aussitôt de «chaque jour des photos et vidéos sur l’expérience collective que nos 9 coureurs partagent sur ce Tour» je me suis demandé si cela avait un rapport avec le « médecin qui n’hésite pas à mouiller le maillot sur le Tour 2013 ».
    Plus sérieusement, quelques questions sur ce petit-déjeuner.
    Votre artisan confiseur utilise du fructose?
    Le jus de Cranberries light d’un grand distributeur affichant encore moins de calories que Océan Spray est-il valable ou Ocean pratique-t-elle une sélection de grains nobles sur ses cranberries?
    Vous ne conseillez pas les margarines anti cholestérol et riches en Omega 3 à la place du beurre?
    Du riz complet bio c’est moins bien que le riz basmati ?
    Dans une précédente entrée vous donniez une recette de boisson sur la journée. 1l d’eau + demi-citron + 25 cl de jus de cranberries et le reste avec du thé peu infusé (la théine empêche l’assimilation du fer?). Peut-remplacer -avec le même bénéfice- le thé par du roiibos vert, riche en anti-oxydant et naturellement sans théine (ni caféine)?
    Encore merci, et très cordialement
    (Et sinon, vous avez beau temps généralement à Saint-Malo?)

  2. Jean Jacques Menuet

    ok; les confitures sont faites avec du sucre normal (donc du saccharose cad du glucose et du fructose); notre artisan peut « nous » faire des confitures au fructose mais les qtés consommées individuellement font que l’intérêt nutritionnel du fructose est réduit (sucre plus « lent »); de plus il arrive que la tolérance digestive du fructose soit moyenne, surtout sur ce type de compétition où le tube digestif est déjà svt en vrac; On utilise la marque Océan non pas parcequ’on a un partenariat mais qu’il faut fixer une marque de sorte que les assistants achètent tjr le même produit; ensuite light ou pas, bof car là aussi la qté consommée ne va pas entrer en jeu dans les apports caloriques, et on s’adresse à un groupe de neuf coureurs; le riz complet le matin ça me semble compliqué à digérer par rapport au riz blanc avec pour le riz basmati un IG moyen autour de 60; oui le thé peut freiner l’absorption jéjunale du Fer s’il est consommé en qté importante et stt s’il est bcp infusé; mais bon, c une bonne idée de le remplacer le thé classique par du rooibos vert effectivement très riche en antioxydants; avec 150 jours de présence sur les courses, mes séjours à St Malo sont brefs, surtout l’été, du coup la météo n’est pas mon point d’intérêt ppal; en ce moment il fait beau et pas trop chaud; très cdlt, jjM

  3. Runner

    Bonjour doc,

    Quelle(s) conséquence(s) peut il y avoir à consommer trop d’acides gras saturés si ce n’est qu’une augmentation des LDL ?

    La dégradation de ces molécules peut elle arriver à des molécules « toxiques » pour les tendons, pour les muscles par exemple ? J’entends par là, que ça aiderait à enflammer, ou nuierait.

    Merci

  4. Jean Jacques Menuet

    ok; d’abord les graisses ça ralentit +++ la digestion; de plus ce type de graisses se dépose sur la paroi des artères (plaques d’athérome); très cdlt, jjM

  5. Loïc

    Bonjour,

    Je déjeune habituellement avec une créme sport déj maison + pain aux cereales avec purée d’amande + 1 boisson chaude type café viennois avec fructose + 2 oeuf au plat.

    Je me poser la question de savoir quel stratégie adopter quand les courses commencent vers 12h, en sachant qu’habituellement je déjeune vers 7h avant de partir rouler vers 9h.

    Repousser le petit déjeuner a 9h ? Ou faire comme d’habitude et rajouter une collation avant le départ ?

    Merci d’avance
    Sportivement

  6. Jean Jacques Menuet

    ok bjr; pas trop ok sur les graisses que tu apportes (purée d’amande et 2 oeufs) mais c toi qui vois; ok pour le pdj à 7h et à 8h30 tu peux consommer 2-3 biscottes aux céréales un peu de confiture et une compote de pommes, par exemple. cdlt, jjM

  7. Carlos T

    Bonjour Docteur merci beaucoup pour votre article.

    Je m’entraîne 6j sur 7 4 h par jour ( football ) , mon petit déjeuner :
    une tisane au bissap+ 4 biscottes au céréales ( avec confiture au fructose dessus ) + 250 ml de YOP + une compote.
    J’ai calculé ça fait 426 calories, pour un sportif qui s’entraine comme moi 25% ça fait environ dans les 800 calories au petit déjeuner, j’aimerais savoir qu’est ce que je peut rajouter ?

    Cordialement.

  8. Jean Jacques Menuet

    bjr; difficile de répondre comme ça, ça dépend de ton poids, de la nécessité éventuelle de perdre un peu d epoids ou pas; chaque dossier est « perso »; tu pourrais peut-être protéiner un peu plus ce pdj (le Yop ne contient que 3% de prots) avec 2 biscottes de plus tartinées avec du « carré frais de Gervais » ou du St-Moret; ajouter 10g de beurre. Et vers 11h un peu de compote. Cdlt, jjM

  9. Carlos T

    Ok merci docteur, en fait je fais 1m87 et je pèse 78kg , malgré tout ce je que je mange depuis que je suis petit je ne prend jamais de poids ( j’ai 25 ans )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *