Christopher FROOME est-il dopé ?

–site de conseils en médecine du sport: http://www.medecinedusportconseils.com/

–site sur lequel peuvent être téléchargées des séances de sophrologie adaptées au sport: http://www.seance-sophrologie.com/ 

Il s’agit d’une réflexion que j’avais mise en ligne sur le Tour de France 2013 à l’issue de l’exploit de Christopher Froome dans l’ascension du Mont Ventoux. Aujourd’hui, au lendemain de la victoire de ce même coureur sur la 10ème étape du Tour de France 2015, ma réflexion est identique.

Christopher FROOME est-il dopé ? En France le cyclisme cristallise la suspicion ; qui imaginerait qu’un journaliste pose la question au vainqueur de Roland-Garros de savoir s’il a pris des produits dopants pour gagner ? Même s’il a gagné le tournoi 7 années de suite ?

Qui peut se permettre d’accuser sans preuves ? ce serait de la diffamation, point. A ce jour qui peut apporter des éléments crédibles irréfutables et incontestables qui démontreraient la certitude d’un dopage ?

Toutefois les séismes à répétition qui se sont abattus sur le cyclisme justifient que la question se pose. Je n’ai pas de réponse, je ne suis pas le médecin des SKY, je ne peux que souhaiter que ce coureur soit l’auteur d’une performance exceptionnelle comme l’image de son accélération fulgurante sur le mont Ventoux. (ceci c’était en 2013; sur ce Tour 2015 certains se posent la « question » sur le final de la Pierre-Saint-Martin)

Si dans quelques années l’analyse des prélèvements biologiques actuels apportait la preuve d’un dopage (le problème est qu’il faut attendre 10 ans …), le cyclisme perdrait définitivement toute crédibilité, si tant est que ce sport est encore crédible aux yeux du public convaincu que tous les cyclistes sont dopés. Les dégâts sont faits, l’équation cyclisme = dopage est ancrée dans la tête des gens.

Le manager de l’équipe SKY propose de divulguer auprès d’experts de l’AMA et de l’Agence anti dopage nationale anglaise le dossier de ce coureur, sous couvert d’une confidentialité respectée : la cadence de pédalage, la VO2Max, les relevés de puissance, les protocoles d’entraînements, les données biologiques : « tous les chiffres seraient mis sur la table » Pourquoi pas. Attendons peut-être que ces données soient divulguées, que des avis d’experts soient émis. Ce même manager serait également partisan que soient divulgués avant le départ du Tour tous les « AUT » (= Autorisations à Usage Thérapeutique) qui permettent à certains coureurs de bénéficier de traitements.

La justification des performances exceptionnelles de Chris FROOME est structurée autour d’une communication sur un professionnalisme extrême de cette équipe, des entraînements très durs, un encadrement très spécialisé, des stages en altitude, etc. ; pourquoi pas quand on constate la performance du cyclisme sur piste en Grande Bretagne depuis quelques années : la piste anglaise domine cette discipline, de très loin. Les entraînements sur pistes sont beaucoup plus calibrés, millimétrés, les staffs regroupent de nombreux spécialistes : physiologie, nutrition, psychologie etc.

J’ai envie de croire à ces performances, j’ai envie de croire que des méthodes d’entraînements extra-ordinaires génèrent des performances extra-ordinaires chez des sportifs au mental extra-ordinaire ; ma conception de la performance est en phase avec cette réflexion : associer les nombreux outils qui optimisent la capacité qu’à un sportif d’atteindre le maximum de son potentiel ; je précise bien sûr:  dans le respect d’une éthique sportive et médicale. Les sanctions prévues par le Code de l’AMA 2015 seront plus sévères (mise à jour aujourd’hui le 15-7-2015: effectivement le Code anti-dopage a progressé), le consensus mondial semble cohérent ; je demeure toutefois persuadé, et l’actualité des autres sports l’a encore montré ces derniers jours, que le dopage est inhérent au sport, que si les couvercles de l’hypocrisie qui recouvrent les autres sports se soulevaient, de nombreux sports seraient sonnés; je reste persuadé que certains sports resteront « protégés ».

Le public ne doit pas suivre les roues de la pensée unique et du dogme « tous pourris » car derrière le sport spectacle de TRES nombreux sportifs amateurs ou professionnels ont fait le choix d’un épanouissement personnel dans leur milieu, ces sportifs sont honnêtes, ils se battent avec leurs outils ; aujourd’hui on peut gagner une étape sur un Tour de France si on a la classe, un gros mental, la chance.

Que pensent les coureurs de mon équipe : et bien ils n’en parlent pas tant que ça, comme s’il y avait deux courses : celle des « costauds », et la leur ; car si je n’ai pas d’éléments pour argumenter sur l’honnêteté de certaines équipes, j’en ai pour défendre mes gars et leur éthique car au quotidien je perçois leur combat, leur souffrance, leur générosité ; je partage leur suivi médicosportif physiologique et biologique avec d’autres spécialistes et je n’imagine pas que je puisse me « faire avoir » par l’un d’entre eux qui dériverait ; j’ai aussi besoin d’avoir confiance en eux, car sans cette confiance je ne pourrais pas travailler avec sérénité.

Egalement vous trouverez sur ce site des séances de sophrologie à télécharger, pour le travail du mental du sportif, en particulier du cycliste.

 

8 Comments Christopher FROOME est-il dopé ?

  1. Julie

    Tout d’abord. bravo pour vos articles. Je les lis de temps à autre en temps normal mais les suis avec assiduité pendant ce Tour. L’organisation devrait plébisciter ce genre d’initiative qui participe au renouveau de l’intérêt que les gens portent sur ce sport.

    Le cyclisme devrait être fier de susciter ces questions ! Bien sûr ça ne doit pas être très agréable pour les cyclistes dont les perfs sont remises en question. Mais il est aussi compréhensible que les gens ne veuillent plus être pris pour des idiots. Oui dans les autres sports, on les laisse tranquille mais je crois que c’est plus une opportunité pour le cyclisme qu’une injustice.

    C’est une bonne nouvelle que Sky fournissent les données physios aux instances compétentes. Dommage que ces données soient si confidentielles car elles seraint vraiment très intéressantes à consulter pour les sportifs amateurs que nous sommes et donneraient du grain à moudre aux adeptes de calculs de puissance et maths en tout genre.

  2. Jean Jacques Menuet

    bjr et merci pour votre fidélité et ce commentaire réfléchi; oui les gars ont du mal à supporter cette ambiance de suspicion permanente mais cela est rentré dans leurs habitudes, ils acceptent; ce qui me dérange le plus ce sont les tout jeunes coureurs que les parents peuvent écarter du vélo qui est vraiment un sport respectable; très cordialement, jjM

  3. coyote

    « qui imaginerait qu’un journaliste pose la question au vainqueur de Roland-Garros de savoir s’il a pris des produits dopants pour gagner ? »
    j’ai moi aussi j’ai était très choqué de cette question après sa victoire. inadmissible pour un soit disant journaliste digne de ce nom !
    a en faire oublié l’exploit sportif du moment…
    et même Mr Adam aux commentaires en direct devant des millions de téléspectateurs, avec ces reflections de dopage envers Froome !

    Trop c’est trop…. Les medias encore une fois tres tres tres limite….

  4. blaireau

    non tous les cyclistes ne sont pas dopés.. mais tant que l argent roi dominera le sport il y aura des dérives du sportif lui même mais aussi a son insu … le dopage est partout car de plus en plus de gens prennent des cachetons pour n importe quoi de nos jours : anti dépresseur anti machin , pour augmenter la libido pour faire tout plein de truc.. le résultat sera dans les années avenir.. leur ante sera bousillé a vie.. moi je suis sportif cigarette alcool tatouage piercing drogue dopage et je e sais encore ça ne sert a rien a part pour montrer sa gloire gagner du fric et se bousiller la santé. rester nature honnête et modeste cela ne fait pas de mal. les héros de nos jours ne sont plus que dans les films car les autres dans le réel sont obligés de se doper dans les 3/4 du temps …il faudra encore des scandales des morts et autres pour changer le systeme pompe a fric.. a bon entendeur….

  5. Jean Jacques Menuet

    oui, je comprends bien votre commentaire, j’en partage le contenu, en partie toutefois car je pense qu’il faut rester optimiste; dans le sport cycliste que je connais bien vraiment je constate que ça bouge, les coureurs l’observent, les médecins aussi; la génération qui arrive peut s’exprimer; bien sûr qu’il y aura tjr du dopage dans tte activité où on met deux personnes sur une ligne de départ; ce qu’il faudrait c’est que les politiques bougent, mais dans tous les sports, et qu’on arrête de bêtement faire rêver les téléspectateurs devant des exploits dans certains sports qui de tte façon ne vont pas tarder à être concernés; des dossiers vont sortir… Ensuite chacun fait ce qu’il veut de sa vie: la compétition à tout prix, dans tous les aspects de la société ne concerne pas tout le monde; il y a encore moyen de prendre du recul, de poser ses valises et de profiter de choses simples; comme vous le faites il faut garder un esprit de vigilance critique mais il faut aussi profiter de sa vie et laisser les autres faire leurs choix; bien cdlt, jjM

  6. le mulet

    bonjour
    j’ai posté ici un commentaire qui a depuis été retiré…ou censuré comme vous voulez…

    pouvez vous m’en donner les raisons ?
    merci d’avance.

    en attendant je le reposte :

    bonjour
    c’est pas grave si froome est dopé pour ce tour 2014 car dans 7 ou 8 ans il se retrouvera les doigts pris dans le pot de confiture et comme lance ou d’autres tricheurs se retrouvera le cul plein de merde et la honte pour le restant de ses jours…

    LE TOUR NE MOURRA PAS !!
    …et on continuera de regarder avec toujours autant de passion « THE TOUR DE FRANCE 2014 »
    Il est aussi assez interessant de se dire que hormis les 5 ou 6 premiers (mutants)du classement final du tour de France,les autres ne sont pas(ou peu) dopé donc on peut sans « trop » se tromper établir un VRAI CLASSEMENT pour de VRAI cyclistes/sportif en regardant les seconds couteaux et en éliminant les brebis(moutons dopés) galeuses et leurs médailles en chocolat …

    ps( spécial dédicace a GÉÉRRARD ) :
    vive le sport,OUI,mais …à mort le dopage.

  7. Jean Jacques Menuet

    bjr; d’abord tranquille svp et on se calme, je ne censure rien; simplement le site connecte à 7000/jour avec des dizaines de commentaires; j’anime bénévolement ce site et mes disponibilités sont plus que limitées; du coup je passe votre commentaire, très volontiers, sans aucune réserve, ce d’autant que la plupart des internautes partagent votre avis; personnellement que F soit dopé ou pas je m’en fiche totalement, la seule chose qui m’interesse c’est que de nbx jeunes coureurs gardent la foi en s’investissant ds ce beau sport qu’est le cyclisme; de jeunes guerriers arrivent: des Barguil, des Bardet, etc; petit à petit on y voit plus « clair » ds le peloton; quant à affirmer que les 5 1ers seront « à tous les coups dopés », pas si sûr que ça; et que les autres pourraient l’être mais moins, attention de résister à l' »ambiancement » mis en place depuis des années sur ce sport; les mêmes qui s’enthousiasment devt leur écran en regardant certains sports doivent savoir que vraiment ds le vélo, et malheuresuement quasi que dans le seul vélo, la chasse est sévère; je ne vise pas vos propos en particulier, mais prenons un peu de distance par rapport à l’analyse du sport de haut niveau et surtout respectons l’immense majorité des coureurs qui font proprement leur job; bien à vous et très cdlt, jjM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *