comment lutter grace à la nutrition contre les conséquences du vieillissement, du stress, de la pollution, et de l’activité physique intensive ? Les polyphénols présents dans notre alimentation

Comment lutter contre le vieillissement, la pollution, le stress ? qui oxydent notre organisme et le mettent à rude épreuve. L’activité physique intensive génère elle-aussi des contraintes qui oxydent notre organisme. Continue reading

SEANCE DE SOPHROLOGIE pour optimiser la perte de poids chez le SPORTIF; et toutes mes excuses car la qualité de l’enregistrement est médiocre, je vais chercher la cause et réenregistrer très vite la séance

Associée aux conseils nutritionnels et aux conseils sur les activités physiques à privilégier, la SOPHROLOGIE représente un bon « outil » pour optimiser cette démarche de perte de poids, dans un objectif performance d’accord, mais dans le strict respect de la santé et de l’éthique, on est bien d’accord. Vous pourrez trouver d’autres séances sur un autre site: http://www.seance-sophrologie.com/  Continue reading

10 JOURS POUR PERDRE 3 KG mais ATTENTION +++

également un site avec des séances de sophrologie en téléchargement: http://www.seance-sophrologie.com/ 

Cet article trouve de l’intérêt dans des situations limitées et obligatoirement votre médecin traitant doit s’assurer que tout se passe bien sur le plan organique ET psychologique.

Ces situations :

Un surpoids réel avec une nécessité médicale de perdre du poids et il est intéressant, dans un but psychologique d’installer un « déclic » c’est à dire une perte de poids visible au début de la prise en charge ; puis la perte de poids sera plus « tranquille », régulière, de l’ordre de 3 kg par mois  en s’aidant des conseils détaillés dans 3 articles que j’ai déjà publiés sur ce site : Maigrir de 3 kg par mois sans danger http://www.medecinedusportconseils.com/2009/12/03/comment-perdre-3-kg-par-mois-sans-prendre-de-risque-pour-sa-sante/10 CONSEILS POUR PERDRE DU GRAS SANS PERDRE DE MUSCLE: http://www.medecinedusportconseils.com/2010/05/01/10-conseils-pour-perdre-du-gras-sans-perdre-de-muscle/Maigrir: LES ARNAQUES  http://www.medecinedusportconseils.com/2010/04/20/maigrir-a-tout-prix-ou-plutot-a-tous-les-prix-arnaques-folklore-danger/

 

Un sportif qui à l’approche d’un objectif a besoin de perdre du poids MAIS ATTENTION+++ les charges d’entraînements devront être adaptées, je ne m’adresse alors qu’à des sportifs qui sont à l’écoute de leurs sensations, « bien dans leurs pompes et dans leur tête » et qui adapteront les conseils que je vais développer ci-dessous avec vigilance et qui sont capables de s’adapter en cas de « coup de moins bien » (il faudra alors sur quelques jours augmenter les « sucres lents » en maintenant les conseils de cet article)

 

EXEMPLES : un BOXEUR ; un CYCLISTE à l’approche d’un objectif représenté par une course qui se déroule en montagne (la perte de poids représente alors un élément de la performance), un athlète SPRINTER à l’approche d’un meeting où il faut aller chercher une qualif, un joueur de TENNIS qui a des problèmes de genou en raison d’un surpoids, etc. etc. MAIS désolés mesdemoiselles mesdames messieurs les sportifs, je me méfie toujours car le sportif sera toujours tenté de faire plus que les conseils que l’on cadre, donc soyez vigilants et en aucun cas ces conseils ne concernent un sportif « mal dans sa tête » qui recherche de façon « frénétique » à perdre du poids ; par exemple le cycliste pendant l’intersaison ne doit pas « foncer » sur une perte de poids trop rapide et trop importante, il risque alors d’arriver trop sec sur les premières courses, et d’avoir un gros « coup de mou » au bout d’un mois de courses, sans compter que si on est trop sec on est trop vulnérable au niveau défenses immunitaires et au niveau du corps (tendinites, mauvaise récup etc.)

 

DANS TOUS LES CAS JE NE METS EN PLACE CETTE STRATEGIE NUTRITIONNELLE QU’APRES UNE CONSULTATION CLINIQUE ATTENTIVE, QU’APRES M’ETRE ASSURE QUE LE PATIENT OU LE SPORTIF NE VA PAS FAIRE « N’IMPORTE QUOI », QU’APRES AVOIR PRESCRIT UN BILAN SANGUIN QUI ATTESTE DE L’ABSENCE DE CARENCES (FER, ZINC, CUIVRE, CERTAINES VITAMINES, ETC.) CE POURQUOI JE RECOMMANDE AUX INTERNAUTES DE BENEFICIER D’UN SUIVI MEDICAL (MEDECIN TRAITANT)

 

Ces précautions étant dites, voici mes CONSEILS :

  Continue reading

NUTRITION ET ENTRAINEMENTS: avant, pendant, après; article de terrain, résultat de mon expérience et de celle de « mes » sportifs

Il existe une relation directe entre la nutrition des entraînements et la fréquence des blessures.

Je vais différencier l’entraînement en aérobie (plutôt filière lipidique ou plutôt filière glucidique), l’entraînement lactique, et l’entraînement qui sollicite les masses musculaires ; même si bien sûr ces quatre profils d’entraînements sont souvent liés et associés au cours d’une même séance. Continue reading

Tendinite et nutrition

tendinite_genouARTICLE MIS à JOUR le 13-09-2013

La nutrition comme élément de prévention et de traitement des tendinites ne remplace pas la recherche d’un appui podologique modifié, d’un geste technique inconfortable ou pas assez fluide, du stress, d’une mauvaise gestion de l’entraînement (acidose lactique, ammonium etc.) ; notons le rôle essentiel des étirements, de la qualité du sommeil, de la qualité du retour veineux, etc. etc. On sait aussi que l’utilisation répétée de corticoïdes aboutit volontiers à des problèmes récurrents de tendinopathies et problèmes musculaires. Enfin une infection dentaire, un problème de dent de sagesse, une sinusite : ce sont aussi des causes fréquentes de tendinites. ….

Continue reading