Comment mieux récupérer après l’effort : tous les conseils – protocole de récupération après une étape du Tour de France

Comment mieux récupérer après l’effort : tous les conseils – protocole de récupération après une étape du Tour de France

Présent sur mon 15ème grand Tour, je suis le médecin de l’équipe cycliste Fortunéo-Votal Concept et je vous livre les conseils et astuces que je mets en place pour optimiser la récupération du coureur

La récupération est le domaine le plus négligé chez le sportif, avec une incidence sur la performance (l’organisme aura moins récupéré pour les objectifs qui suivent), sur la santé (blessures, tendinopathies, carences)

Quels sont les réflexions à inclure dans la récupération, je vais les énumérer par ordre chronologique, en prenant l’exemple d’une étape du Tour de France

Dès l’arrivée : la récupération active consiste à apaiser progressivement le stress de l’effort : faire descendre le cœur, la fréquence respiratoire, le débit sanguin ; transformer l’acide lactique accumulé dans les muscles et l’organisme en glycogène, c’est le « cycle de Cori » ; et mentalement diminuer les tensions. Il s’agit d’un exercice sur home-trainer, autour de 60% de la fréquence cardiaque maximale, pendant 15 minutes.

Pendant cette récupération sur home trainer le coureur consomme 250ml d’une boisson qui associe du Vichy St Yorre (= apport de sel pour compenser les pertes sudorales, et de bicarbonate pour tamponner l’acide) et du jus de raisin noir (= apport de sucre et d’un peu de potassium) Cette boisson n’est surtout pas glacée (risque de troubles digestifs) Pendant cet exercice il se protège du vent et ou du froid (serviette autour du cou, casquette) Si au contraire il fait très chaud et que le moteur a vraiment chauffé alors je lui fais porter une veste réfrigérante (poches de froid autour du gilet : dos, thorax, cou, certainement pas le ventre)

Puis le coureur monte dans le bus, il prend sa douche.

Il consomme ensuite une collation qui associe un plat salé (glucide + protéines) puis un aliment sucré type tartelette ; apport de sucres rapides, de sel, de protéines.

Et pendant l’heure qui suit il consomme des boissons à la fois sucrées et minéralisées. Une ou 2 gourdes de compote, quelques fruits secs, des fruits confits.

Il s’agit de profiter de « l’opération portes ouvertes » que proposent les muscles et l’organisme pour compenser les pertes de carburant glucidique et protidique pendant les 90 minutes qui suivent la fin de l’effort ; car ensuite progressivement les « portes » vont se fermer. La collation est axée sur des aliments « alcalins » c’est à dire qui vont tamponner l’acidité de l’organisme, pour une meilleure récupération. Trop de coureurs font la grosse erreur de ne pas se nourrir après une grosse sortie : c’est le meilleur meilleur moyen de perdre du muscle, de la puissance, de la performance.

Ensuite les coureurs bénéficient d’une cryothérapie au niveau des jambes, délivrée par des bottes dans lesquelles circule de l’eau dont la température est réglable entre 1 et 10° ; s’associe au froid un mécanisme de pressothérapie ; objectif : optimiser le retour veineux, combattre les microsaignements liés à l’intensité de la contraction musculaire.

Je ne pense vraiment pas qu’une cryothérapie « corps entier » soit bénéfique chez le cycliste, à quoi bon refroidir le tube digestif et les bronches ? Et quand bien même cette technique serait intéressante elle ne trouve son intérêt que dans les minutes qui suivent la fin de l’effort ; les transferts vers les hôtels sont longs et l’infrastructure qui propose cette technique ne peut être placée que sur les parkings d’hôtel.

Dès la fin de la douche les coureurs mettent leur collant ou bas ou chaussettes de contention veineuse.

Assez vite après leur arrivée à l’hôtel les coureurs se font masser ; le massage dur de 50 minutes à une heure ; la culture du vélo a inscrit le massage dans les habitudes ; certains spécialistes du muscle mettent en doute l’efficacité de techniques de massage qui pétrissent un muscle déjà meurtri : à quoi bon casser encore de la fibre ? Message difficile à faire passer ; pour ma part je pense que des techniques de drainage, associées à des étirements adaptés, constituent une bonne approche.

On utilise beaucoup la T-Care thérapie, outil de physiothérapie utilisé par nos 2 kinés, pour apaiser les contractures, et soigner les éventuelles tendinopathies.

La récupération peut être optimisée par des techniques de relaxation ou de sophrologie ; les coureurs disposent d’enregistrements personnalisés que je leur ai remis ; libre à eux d’utiliser ou non cet outil.

Elodie, une de nos kinés, aime structurer des séances collectives d’étirements ; c’est bien pour la récupération, avec une note ludique intéressante.

Les étirements ? Oui bien sûr ils ont leur place dans la récupération ; voici des conseils sur les étirements après l’effort.

Entre l’arrivée à l’hôtel et le dîner les coureurs continuent à consommer une boisson de reminéralisation ; l’analyse des urines avec des bandelettes me permet d’apprécier le degré de réhydratation de chaque coureur.

J’insiste beaucoup sur la nécessité que les coureurs dînent tôt, et qu’ils partagent le repas ensemble. Le menu est conçu après une réflexion avec nos deux cuisiniers, en fonction du profil de l’étape. Le contenu du repas est important, la convivialité de l’ambiance l’est encore plus. Si le coureur mange trop tard, la durée de la digestion est incompatible avec un bon endormissement.

La soirée appartient au coureur, il est dans sa chambre, il est CHEZ LUI ; c’est pour moi absolument essentiel que les soins soient terminés, et que le coureur oublie qu’il est sur le Tour ; SA soirée sera gérée comme il l’entend : Skype avec ses proches, musique, lecture, télé, ordinateur.

Je développe quelques conseils de terrain pour mieux s’endormir et avoir un sommeil qui permet de bien récupérer . Il est essentiel de concevoir que c’est ce qui se passe pendant l’heure qui précède le sommeil qui va conditionner la qualité de l’endormissement puis la qualité du sommeil.

Je dîne en même temps que les coureurs, la porte de ma chambre reste ouverte jusque très tard ; s’il le souhaite le coureur peut passer, évoquer un problème ou simplement « discuter le coup »

Les coureurs qui le souhaitent ont recours à un exercice de sophrologie pour mieux dormir, avec un enregistrement personnalisé que je remets aux coureurs intéressés par cette technique ; sur ce site de séances de sophrologie à télécharger vous pouvez trouver des exemples de séances ; seule une prise en charge individuelle doit être envisagée chez le sportif ; ce site d’exercices de sophrologie n’a pour objectif que de faire découvrir l’outil au sportif ; s’il pense que cela lui est profitable il se rapprochera d’un professionnel dans sa région.

Pendant l’heure qui précède le coucher je propose au coureur de consommer une boisson à base de maltodextrines, pour compléter les réserves glycogéniques.

La nuit je demande au coureur de mettre une bouteille d’eau à portée de main : s’il se réveille il prendra 2-3 gorgées d’eau.

Et voilà, la journée est terminée, et c’est pendant la nuit que certaines hormones vont reconstruire les fibres musculaires, réparées les lésions ; le coureur va pendant son sommeil récupérer de la fatigue physique mais aussi du stress ; le sommeil est l’outil principal de la récupération.

Merci à tous pour votre fidélité sur ce site de conseils de terrain en médecine du sport et en nutrition du sport

Bien à vous,

la micro sieste : comment récupérer, refaire le plein d’énergie avec la micro-sieste, faire la pause pendant quelques minutes

Jean-Jacques Menuet

-> site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sportif: http://www.medecinedusportconseils.com/

La micro sieste, encore appelée le  » sommeil flash « 

J’utilise cette technique de la micro sieste (encore appelée sommeil flash) depuis de nombreuses années; en effet une sieste trop longue (plus de 30 minutes) peut entraver la qualité du sommeil alors que la micro sieste va permettre de placer dans la journée un espace court pour permettre une pause régénératrice: faire la pause, se détendre, relâcher les tensions musculaires et les tensions liées au stress, et accumuler de l’énergie; un article paru dans  » doctissimo » sur la micro-sieste reprend bien le principe de cette technique simple de travail du mental et surtout précise l’adaptation que je personnalise chez le sportif comme chez le non sportif, pour « profiter » de cet espace de détente privilégiée du mental pour mettre en place un travail : techniques de visualisations, préparation mentale d’un objectif, récupération après l’effort sportif ou lié au travail, refaire le plein d’énergie positive, etc.

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_dormir/articles/15246-micro-sieste.htm

Les principes:

  • faire plutôt cette sieste après le repas car la digestion induit un relâchement des tensions
  • la durée de cette sieste ne doit pas dépasser 30 minutes; et chez une personne qui a l’habitude de pratiquer la micro sieste la durée peut être ramenée à 5 à 10 minutes
  • le début de la séance commence volontiers par des exercices respiratoires simples qui permettent de relâcher les tensions musculaires
  • puis la personne peut visualiser un souvenir agréable, visualiser des images positives, refaire le plein d’énergie
  • le réveil est tonique alors que se réveiller après une heure de sieste c’est à tous les coups présenter des maux de tête, une sensation de mal-être.

Sur le site de sophrologie qu’anime un webmaster passionné, j’ai enregistré quelques séances audio de sophrologie qui constituent de véritables exercices simples : la micro sieste ça ne s’invente pas, ça se travaille, tout comme un véritable entraînement ! : http://www.seance-sophrologie.com/

 

 

techniques de sophrologie du sport, exercices de terrain adaptés au sport, site de sophrologie du sport

Présent sur le Tour de France 2013 du centenaire je rédige tous les jours depuis le départ de Corse des articles pour exposer la vie de l’équipe, le rôle du doc, mais aussi je développe ma conception de l’accompagnement du sportif : la nutrition avec plusieurs articles, le suivi médico-sportif ; et dans cet exposé ci-dessous je précise l’intérêt de la SOPHROLOGIE DANS LE SPORT, dont mon expérience dans le milieu de cyclisme de haut niveau.

Hier c’était la journée de repos, les gars ont bien récupéré : lever tard, sieste, farniente autour de la piscine (à l’ombre !), nutrition adaptée. Aujourd’hui c’est la 16ème étape du Tour : Vaison la Romaine –Gap, les Alpes débutent, les choses se compliquent, il est possible que l’échappée aille au bout, les gars sont très motivés, mais … ce ne sont pas les seuls, et en particulier les équipes françaises n’ont pas encore gagné sur ce Tour, donc une belle bagarre à prévoir pour être dans la bonne échappée, place aux baroudeurs !!

Pour le côté sympa et « fun » voici le site de Cyril LEMOINE qui propose chaque jour des photos et vidéos sur l’expérience collective que nos 9 coureurs partagent sur ce Tour de France du centenaire depuis qu’ils ont quitté la maison ; http://www.cyrillemoine.com/actualite.html; également le site de Julien SIMON qui sur la 3ème étape était 2ème du classement général et qui a mis le feu à l’étape de 13 juillet avec son échappée solitaire dans les rues de Lyon: http://www.simonjulien.com/

Il est difficile d’exposer en détail les intérêts de la sophrologie dans le sport, je vais tenter d’être bref et de lister précisément ce que la sophrologie peut apporter au sportif et je précise le lien du site sur lequel je mets en ligne des séances de sophrologie téléchargeables : http://www.seance-sophrologie.com/ Continue reading

Présent sur le Tour de France du « centenaire », le docteur Jean-Jacques Menuet propose un regard sur la stratégie nutritionnelle qu’il propose aux coureurs de la formation SOJASUN, équipe dont il assure le suivi médico-sportif : aujourd’hui : une SUPER BOISSON DE RECUPERATION QUAND IL FAIT CHAUD

 

–site de conseils en médecine du sport: http://www.medecinedusportconseils.com/

–site sur lequel peuvent être téléchargées des séances de sophrologie adaptées au sport: http://www.seance-sophrologie.com/ 

Pour le côté sympa voici tout d’abord le site de Cyril LEMOINE qui propose chaque jour des photos et vidéos sur l’expérience collective que nos 9 coureurs partagent sur ce Tour de France du centenaire depuis qu’ils ont quitté la maison ; http://www.cyrillemoine.com/actualite.html; également le site de Julien SIMON qui sur la 3ème étape était 2ème du classement général et qui a mis le feu à l’étape de 13 juillet avec son échappée solitaire dans les rues de Lyon: http://www.simonjulien.com/

Pour cet chronique sur le Tour de France du centenaire voici donc une petite recette du doc : une boisson très sympa qui réhydrate, alcalinise l’organisme, et optimise la récupération musculaire ; dans l’équipe on propose cette boisson pendant le transfert dans le bus qui amène les coureurs à l’hôtel ; on appelle cette boisson « LE SHAKER »

Tout d’abord dès l’arrivée ils ont bu un mélange de 250ml de Vichy St Yorre avec du jus de raisin noir (le jus de raisin est riche en Potassium, mais ne pas trop en consommer car sa tolérance digestive peut être moyenne.

Ensuite tranquillement ils consomment la « boisson de récupération OVERSTIM » : 2 doses rases pour 500ml (c’est l’assurance d’apporter pour la récup les glucides nécessaires, les acides aminés, les minéraux)

Et donc ensuite «  notre » SHAKER : un mélange onctueux et savoureux préparé par non assistants ; voici la recette pour nos 9 coureurs : 3 litres de lait de soja SOJASUN (en fait l’appellation lait de soja doit être remplacée par cette dénomination : « boisson au soja ») enrichi en Calcium, des fraises, 2 bananes bien mûres, du sirop sans colorant ni conservateur, et 4 doses rases de REGEPROT OVERSTIM (apport équilibré de plusieurs acides aminés, avec une formule bien équilibrée adaptée au « cahier des charges » du muscle) ; un bon coup de mixer, et le tout est réparti dans neuf bidons ; cette boisson est servie fraiche mais surtout pas glacée, elle est bue lentement, « un petit peu par un petit peu ». Vraiment elle apporte une note nutritionnelle mais également plaisir ; elle est très rafraichissante en période de grosse chaleur ce qui va encore être le cas aujourd’hui sur la première étape de montagne de ce Tour de France.

Jean-Jacques Menuet

SOPHROLOGIE DU SPORT : ouverture prochaine d’un site exclusivement dédié à ce thème

BONJOUR A TOUS : PETITE ANNONCE SYMPA QUI PEUT INTERESSER LES NOMBREUX SPORTIFS QUE JE REMERCIE VIVEMENT POUR LEUR FIDELITE:

OUVERTURE A L’AUTOMNE D’UN SITE EXCLUSIVEMENT DEDIE A LA SOPHROLOGIE;

VOUS Y TROUVEREZ DE NOMBREUSES SEANCES SUR PLUSIEURS THEMES, COUVRANT TOUS LES SPORTS.

CE SITE CONTIENDRA EGALEMENT DES SEANCES PLUS « GENERALISTES » POUR LES NON-SPORTIFS. VOUS Y DECOUVRIREZ AUSSI DES SEANCES POUR LA
PREPARATION D’EXAMENS, DE CONCOURS, POUR OPTIMISER
LES PROCESSUS DE LA MEMOIRE; EGALEMENT DANS LE CADRE DU STRESS QUOTIDIEN, QUELQUES
SEANCES SERONT ADAPTEES POUR APAISER LES TENSIONS., ARRETER LE TABAC, MIEUX DORMIR, ETC.

JE SUIS MEDECIN DU SPORT, NUTRITIONNISTE DU SPORT, ET J’AI UNE TRES LONGUE EXPERIENCE DE TERRAIN DES
TECHNIQUES DE
TRAVAIL DU MENTAL MAIS CE SITE NE CONCERNERA ABSOLUMENT PAS LA « MEDECINE », VOUS N’Y TROUVEREZ AUCUN CONSEILS MEDICAUX NI MEME MEDICO-SPORTIFS, EN AUCUN CAS CE SITE NE POURRA REMPLACER LES CONSEILS ET LA PRISE EN CHARGE ASSUREE PAR VOTRE MEDECIN TRAITANT.

L’OBJECTIF DE CE SITE NE SERA PAS DE PRENDRE EN CHARGE DES PROBLEMATIQUES OU SOUCIS PSYCHOLOGIQUES RELEVANT DE LA SEULE COMPETENCE DE PSYCHOLOGUES OU MEDECINS SPECIALISES: JE ME DOIS DE RESPECTER UNE ETHIQUE MEDICALE; JE ME LIMITE A LA PRISE EN CHARGE DU SPORTIF, ET DE TOUTE PERSONNE SOUHAITANT PROGRESSER DANS SON MENTAL. LA MEDECINE PAR INTERNET ET LA PSYCHOLOGIE PAR INTERNET NE SONT PAS CONCEVABLES.

VOUS TROUVEREZ SUR LE NET DE NOMBREUX ET EXCELLENTS SITES TRAITANTS DE LA RELAXATION, DE LA MEDITATION; D’EXCELLENTS SITES EXPOSANT LA PROBLEMATIQUE DU MENTAL CHEZ LE SPORTIF; D’AUTRES EXCELLENTS SITES GERES PAR DES PSYCHOLOGUES ; CE N’EST PAS L’OBJECTIF DE MON SITE: JE NE M’INSCRIS QUE DANS UNE DEMARCHE DE TERRAIN, AVEC DES STRATEGIES CONCRETES; POINT.

Dernière précision: je travaille sur le terrain du sport et également en cabinet libéral; MAIS je ne donnerai suite à AUCUNE demande de prise en charge individuelle

TRES BIENTOT MON WEBMASTER ET MOI NOUS VOUS INFORMERONS DE L’OUVERTURE DU SITE;

CORDIALEMENT A TOUS,

JEN-JACQUES MENUET

Continue reading

SPORT ET SOPHROLOGIE : un site dédié aux sportifs

EN MARS 2013 un nouveau site a été créé par un webmaster passionné de sport qui m’a proposé de mettre à disposition de ses internautes des séances de sophrologie concernant la gestion des soucis quotidiens (optimiser la mémoire, les maux de ventre, la migraine, comment arrêter le tabac, la préparation d’examens, etc etc) mais aussi et surtout des séances de SOPHROLOGIE DU SPORT; adresse de ce site :

www.seance-sophrologie.com   Merci de me donner votre avis sur ce site; et à nouveau un grand merci pour votre fidélité.

Continue reading