Lutter contre le froid: l’avis et les « astuces » des pros, merci à eux

Article mis à jour le 28-12-2014

Voici des conseils des trucs et des astuces pour lutter contre le froid quand on fait du vélo ou de la course à pied. Des sportifs de haut niveau ont eu la gentillesse de participer à la rédaction de cet article, un grand merci à eux, et n’hésitez-pas à proposer vos propres conseils; merci à tous car mon objectif est que ce site soit un lieu d’échanges.

 Jean-Jacques Menuet

Philippe E : cyclisme sur piste; multi champion de France, Champion du monde, Or olympique, sportif français le plus titré

« Comment je me protège pour lutter contre le froid sur une sortie à vélo » 

Par temps froid, il est important de se protéger les extrémités : en commençant par la tête mais aussi les mains et les pieds pour éviter la fameuse piquette  

Pour les mains il m’arrive d’utiliser des gants avec une taille supérieure pour être à l’aise. Pour les pieds j’utilise des couvre-chaussures en néoprène et  j’évite de serrer  trop  les chaussures afin de ne pas comprimer le pied.

Pendant la sortie Il m’arrive de faire des petits balancements avec les bras ou les jambes (pas en même temps) pour « refaire circuler » le sang  vers les extrémités.des doigts de la main ou des doigts de pied.

Pour la tête, j’utilise un bonnet pour me protéger le front et les oreilles ainsi qu’une paire de lunettes avec des verres adaptés aux conditions climatiques.

Pour le reste, j’utilise un collant long en lycra « molletonné » et pour le haut j’utilise plusieurs couches avec un bon tee-shirt, un maillot manche longue et une veste d’hiver voir un coupe vent.

S’il fait vraiment froid, il m’arrive même  de mettre une pommade chauffante sur les jambes, les lombaires et les pieds et sur mon visage je mets une pommade qui hydrate et qui protège.

Je prépare une boisson sucrée,  voir un thé chaud sucré au miel dans un bidon thermique (attention à ne pas se bruler en buvant les premières gorgées)

 Le jour d’une grande sortie, si les conditions climatiques sont vraiment mauvaises je préfère raccourcir la séance plutôt que d’attraper froid.

 

J-Louis LL. médecin Fédéral qui représente la France à la Commmission Médicale de la Fédération Internationale de Boxe, un très grand merci à lui: 

Sport et froid

Facteur à considérer sérieusement le froid dans le sport justifie pleinement conseils et témoignages.

Deux remarques :

  • La tête par son importante surface d’exposition favorise une grande perte de chaleur. Toujours protéger sa tête.
  • Un froid trop souvent négligé le froid de l’air conditionné. Membre du staff médical, de plusieurs JO et autres compétitions j’ai pu constater les nombreuses complications ORL en rapport avec l’air conditionné, particulièrement en conditions climatiques chaudes (Atlanta). Les athlètes passant trop légèrement couverts de l’extérieur à un intérieur trop frais (restaurant). Informés et protégés les sportifs présentent beaucoup moins ces pathologies (Pékin).

Jocelyn coureur cycliste professionnel dans une équipe française:

Se protéger du froid sur le vélo !

Résidant dans le Nord, il est nécessaire d’être équipé contre le froid pour aller s’entraîner. La première des choses est l’équipement. Pour ma part, j’utilise des vêtements de qualité et des sous maillots polaires et coupe vent. Le plus important concerne les extrémités tête, pieds et mains : bonnet, pour les pieds il existe beaucoup de modèles pour le froid ou pour la pluie en néoprene tout comme les gants. Je conseille des gants de plongée pour un temps pluvieux l’eau ne passe pas à travers.

Par température très fraîche je n’hésite pas à mettre un baume chauffant sur mes jambes avant de partir (musclor chauffant ou autre…) Certaines personnes font quelques minutes de home trainer avant de partir affronter un climat rude.

J’utilise aussi une boisson plus sucrée quand il fait très froid.

Le reste c’est dans la tête.

Eddy,  marche olympique, niveau international, très professionnel dans son approche du sport, il ne laisse rien au hasard.

« avant  de sortir j’applique une huile de massage « Akiléïne » sur les jambes, c’est une huile chauffante à base d’huiles essentielles » ; sur le visage j’applique du Cold Cream ou du Déxéryl. Pour les vêtements : un tech fit Adidas pour le haut du corps puis une veste aérée Adidas ou Gore tex ou Kalenji de Décathlon. Un bonnet de laine. Les gants : pas de gants en laine ça m’abime les phalanges ; je mets d’abord une « première couche » en fibre fine Kalenji ou Adidas. Surtout pas d’empilage de couches et de couches de vêtements, et surtout pas de t-shirt en coton, ça absorbe la sueur alors qu’il faut qu’elle s’évacue. Je consomme du thé à la menthe sucré, que je prépare bien chaud avant  ma sortie, ou je fais placer des « ravitos » de boissons chaudes sur le trajet de ma sortie.

 

Arnaud, triathlon, champion du monde  des moins de 24 ans

Bonsoir,

Et oui le froid arrive à grand pas!!

Le premier des remèdes que je test est de partir à Montpellier 🙂

Pour ma part c’est essentiellement en vélo que je souffre du froid en hiver,

J’adapte donc tant bien que mal mon habillement :

Plusieurs couches (pas forcement des grosses polaires) mais plusieurs vestes techniques qui me permettent de faire des microclimats…

Je suis Fan des maillots type « Nike pro » qui font comme une seconde peau et qui gardent mon corps au chaud tout en me gardant au sec. Un lycra peut également faire l’affaire…

Pour ce qui est des extrémités c’est toujours la même logique : tissus technique pour bien évacuer la transpiration : bonnet type lycra / une bonne paire de gants ou moufles et les sur chaussures indispensables.

Enfin un tissu fin devant la bouche pour réchauffer et humidifier l’air…

En règle générale je suis l’un des plus couvert lors des sorties hivernales mais je préfère avoir trop chaud que trop froid… et quand je m’habille j’essai de mettre des vêtements assez chaud (placés devant le feu au par avant et des que je sors je roule… le temps que les habits refroidisse je chauffe un peu)

D’un point de vue nutrition j’essai de partir avec qqchose de chaud dans le ventre (pas toujours possible) et je suis encore plus vigilant à l’alimentation pendant l’effort puisque je consomme beaucoup plus d’énergie et que la période hivernale n’est pas la période ou je suis au top de ma forme…

Quand j’y pense je mets de l’eau tiède dans ma gourde pour éviter qu’elle ne gèle…

Voilà rien de bien original mais j’ai passé quelques sorties sous le 0°C donc ca suffit…

 

Fabien, coureur cycliste professionnel dans une équipe française

Alors le froid, justement c’est un sujet qui m’intéresse.
Depuis longtemps sur mon carnet de route, je marque toutes mes infos me concernant. Je constate que le climat, la température, est un facteur de ma performance.
Plus la température est élevée, plus mes résultats sont meilleurs.
Plus la température est froide, plus ma récupération est longue. (puls du matin)
Mes explications: On me dit sprinteur, donc je pense plus de fibres rapides, or j’ai lu que la mobilisation des fibres rapides étaient moins bonne dans le froid?
Explication de l’entraineur le frère de celui qui est chez  » the shake » : il ma dit qu’il constater que tous ceux qui transpirer beaucoup ne marché pas dans le temps humide. cela reste un constat. Mais j’y crois.
Donc je dirai que s’entrainer dans le froid, ok mais pas trop longtemps pour pas s entamer car  l’hiver est aussi  fait pour régénérer tout en devant  certaine filières énergétiques.
Éviter de se couvrir de trop pour ne pas transpirer !  Et éviter tout l’enchainement négatif que tu connais mieux que moi, normal!
Et l’astuce, allez dans des parcours boisés pour éviter l’action du vent !  Car quand tu roule en pleine,  le froid et le vent,  l’autonomie  je  la trouve réduite et  c’est bien plus sympa !

A bientôt

 

Médéric cycliste amateur dans les tout premiers français, ex coureur pro : Pour réponse au froid, tout d’abord je déjeune bien, céréales jus de fruit voire kiwi vitamine car la vitamine C ça aide a lutter contre le froid.
J’emmène toujours une boisson sucrée que je mets dans le dos pour pas que le bidon gèle
ensuite je m’habille normalement, faut pas être comprimé sinon le froid vient plus vite
j’achète des petites chauffantes pour les mains (on en trouve au rayon chasse ou pêche)
et pour les pieds je les lave et je les sèche juste avant de partir; le pied est sec donc pas de transpiration et donc pas froid voila tu c tout

Claude R, athlétisme niveau national, équipe de France 400H, 200m

Donc quand je dois faire une séance dans le froid. Je suis très vigilante à l’échauffement. Je prend plus de temps que d’habitude et je suis très progressive pour vraiment bien préparer les muscles.

Au niveau des vêtements, je me couvre bien. Collant, survêtement, polaire, tee-shirt manche longue (matière respirante) mais, le plus important sont les extrémités. Porter des gants et un bonnet (pas un bandeau car beaucoup de perte de chaleur par le tête).

Il faut être couvert mais, pas le bonhomme michelin non plus, multiplier les couches fait plutôt l’effet inverse. Il ne faut pas être serré. C’est d’autant plus vrai pour les pieds, il faut être à l’aise dans les running et pas coincé avec plusieurs paires de chaussettes.

Voilà quelques idées

Fabien triathlète niveau international :

Voici mes conseils pour lutter contre le froid,

A vélo comme en course à pied, utiliser un sous vêtement  technique adapté à la température extérieur qui va réguler le transfert d’humidité et la chaleur corporelle ( ODLO a de très bon articles )
Par grands froid l’idéal est l’habillement 3 couches: donc le sous vêtement, la couche intermédiaire ( maillot manche longue, polaire fine toujours en matière technique afin de poursuivre le transfert d’humidité) puis la protection ( coupe vent type veste Wind tex, gore tex)
Chose importante les extrémités : donc bonnet ou sous casque, couvres chaussure( ne pas hésiter à d’abord  en mettre un en lycra puis un plus épais par grand froid plutôt que mettre une chaussette très épaisse qui va vous comprimer le pied dans la chaussure )
Les gants sont très importants d’une part en cas de chute et souvent c’est la que l’on a le plus froid à vélo. Donc n’hésiter pas a mettre vos gros gants de ski pour les températures extrême ! on y est vite  car à vélo 0 degrés dans l’air correspond facilement à -10 ° à 30km/h
Partez toujours avec un coupe vent imperméable assez  fin, que vous glisserez dans votre poche, en cas d’arrêt prolongé (crevaison ou pluie autre) vous l’apprécierez.

Partez avec une boisson chaude, le thé fructose va bien dans un bidon isotherme Camel bak vous le garderez chaud 1h30
Karim, boxeur pro  licencié STAPS, champion de France 2013 et 2014  : Alors en hiver pour me protéger contre le froid lors des séances en extérieur je mets des vêtements chauds (pull chaud et veste de sport style k-way) en début d’entrainement, cependant lorsque je sens le corps assez chaud j’enlève tout ces vêtements car je n’aime pas être étouffé par trop d’habits quand je cours.
Pour les mains je garde toujours une paire de gants ainsi qu’un bandeau pour les oreilles car c’est vraiment les endroits ou je ressens le froid.
A la fin de la séance j’essaye au maximum de me mettre à l’abri et surtout me changer en mettant des vêtements chauds.

 

Ruddy, un des meilleurs français, décathlon : il m’arrive de faire des sorties longues, ou de devoir rester 1h sur un lieu pour travailler une activité. Pour le froid seul, pour moi, c’est bonnet (pour les tempes), gants fins pour éviter de ne plus sentir les extrémités en fin de séance, vêtements synthétiques (raisons évoquées dans ton article) avec généralement double épaisseur en bas (collant athlé+ jogging) et triple en haut (t-shirt+polaire moulante+coupe vent) et pour finir, chaussettes longues et chaudes (pour couvrir les mollets) .

Pour la boisson, bidon isotherme avec boisson d’effort tiède chargée en glucides.

Maintenant, nous vivons en Picardie, et le cocktail habituel, c’est plutôt froid+vent+pluie. J’ai horreur d’une chose, c’est d’avoir les pieds mouillés longtemps, alors quand je sais que ca risque d’être inondé dans les chaussures, je me chausse un sac plastique (type supermarché)  sur chaque pied avant de chausser les baskets. Oui je sais ca fait un peu recette grand mère, mais c’est très efficace pour garder les pieds secs. Sinon haut de pluie, un grand classique.

En fin de séance, j’ai toujours les vêtements de rechange (sous vêtements, vêtements chauds et chaussettes) avec la serviette.

Enfin, un bon thé m’attend à la maison.

Voila pour moi.

merci à tous ces sportifs de très haut niveau de vous avoir exposé leurs conseils; à vous maintenant dapporter vos commnetaires !! merci à vous tous

Vous trouverez d’autres conseils simples pour  se protéger contre le froid dans cet autre article:

http://www.medecinedusportconseils.com/2012/11/26/froid-velo-se-proteger/

Egalement voici une astuce utilisée par de nombreux cyclistes pour ne pas avoir froid aux mains: d’abord une paire de gants en soie, 10€ maximum, puis par dessus une paire de gants de plongée, coût modique dans une grande surface du sport (pour les gants de plongée il existe 3 niveaux de protection contre le froid): ça marche super bien et bien sûr c’est totalement imperméable ! Autre astuce pour se protéger du froid si vous avez froid aux pieds en faisant du vélo: recouvrez les chaussures avec des chaussettes de plongée !! oui ça marche super bien, et il faut juste découper les chaussettes pour laisser passer les cales. On trouve ces chaussettes dans de nombreux magasins de sport type Décathlon.

 

J’anime ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport, mais également je propose sur un autre site

https://www.seance-sophrologie.com/

 des séances de sophrologie à télécharger pour prendre en charge des maladies psychosomatiques avec par exemple une séance de sophrologie pour calmer la colopathie fonctionnelle, des séances de sophrologie contre la migraine, des techniques pour apaiser le stress, des séances de sophrologie pendant la grossesse, des séances de sophrologie pour mieux dormir ; vous pouvez également télécharger des séances de sophrologie pour préparer un concours ou un examen, trouver des conseils pour augmenter la mémoire. Je propose également des séances de sophrologie pour l’arrêt du tabac, et de nombreux autres thèmes.

Le coût pour télécharger ces nombreuses séances est modique ; le webmaster qui gère le site doit gérer fort logiquement des frais ; mais pour tester gratuitement cet outil qu’est le travail du mental je propose une séance gratuite de sophrologie, dont l’objectif est d’apprendre à calmer le stress, à maîtriser les tensions.

J’ai conçu des séances de sophrologie à télécharger pour travailler le mental chez le sportif, par exemple de la  sophrologie pour le cycliste, des séances pour le travail du mental du joueur de tennis, des séances de sophrologie à télécharger pour le joueur de foot, etc. etc. Lorsque les charges d’entraînements  sont importantes, une technique me semble utile pour le sportif pour mieux récupérer : il s’agit de la microsieste, cette technique est également utile si l’étudiant en période de révisions est obligé de réduire son sommeil : grâce à la microsieste il pourra ainsi mieux récupérer.

 

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

7 Comments Lutter contre le froid: l’avis et les « astuces » des pros, merci à eux

  1. Pascal

    Je me suis mis au vélotaf début décembre. Je sais ce n’est pas la meilleure période pour commencer. Mais comme ça le printemps sera beaucoup plus agréable…
    En ce qui concerne le froid, j’utilise des sous vétements techniques respirant, des chaussettes de rando hiver et un pantalon léger. Je ne veux pas avoir trop chaud car j’enchaîne sur une journée de travail. Pour le haut une veste technique fine + un coupe vent avec des aérations sous les aisselles. Pour la tête, ma veste technique ayant une capuche, avec le casque par dessus c’est nikel. Il me reste à voir pour une bonne paire de chaussures car celles que j’ai actuellement sont un peu légères.

  2. gaetan

    Cycliste UFOLEP 3eme cat (ancien rameur niveau régional )
    Pour le froid : comme fabien et arnault ,au niveau de la tête un sous-casque type wind stopper et bien-sûr un casque , des lunettes pour protéger les yeux du froid.
    Pour le haut du corps, une 1ere « peau » (odolo ou helly hensen ), une polaire 100 type decat ou autre, une veste thermique.
    Pour le cuissard, il existe des cuissards longs coupe-vent type shimano windflex que j utilise (super!!) par des températures basses comme chez nous ,même s’il pleut, pas de sensation de froid sur les jambes, les genoux sont bien protéges.
    Les pieds : soit une pommade chauffante mais d’une courte durée,
    moi je préfère des chaussettes windstopper avec une sur-chaussure néoprene , si les températures sont trop basses, mettre des chaufferettes dans chaque chaussure (durée de vie des chaufferettes : de 2h a 3h).
    Pour les mains, j utilise des mouffles (alors là attention !!!! vigilance quant à la tenue du guidon et au freinage), il vaut mieux utiliser des gants de ski comme fabien .
    Pour la boisson : je mets mon bidon dans la poche arrière scar il se garde un peu plus chaud , la boisson est constituée d’eau légèrement chaude avec du sucre.
    Pour ma part, je n’aime pas la froid car je souffre d’unrefroidissement des extrémités mais cela ne m’empêche pas de rouler même par des températures basses (parfois en dessous de 0)

  3. Ironmano

    Bonjour,
    Triathlète d’origine Rouennais (Normandie), je vis au Luxembourg depuis 5 ans … et j’ai fait un arrêt forcé et brutal depuis Août 2010 alors que la prépa Ironman avançait bien et le niveau commençait à devenir sérieux.
    Je reprends l’entrainement, que j’espère de plus en plus sérieux et soutenu, depuis quelques semaines, y compris en vélo, avec un ami qui connaît bien les lieux. Ces derniers temps, nous avons des T° < 0°C en réel, mais je vous laisse imaginer le ressenti, surtout avec la neige, le verglas et le vent !
    Pour ma part, la lutte du froid se passe ainsi :
    – en Natation … je nage en piscine, donc pas de soucis ☺
    – en Vélo : Chaussettes classiques de sport, mais plus longues que les socquettes, surchaussures Windstopper, mais je mets un sac plastique de supermarché entre les 2 (et j’utilise les trous des poignées pour passer les cales), un cuissard long d’hiver (cf celui de 4coaching http://www.4coaching.fr/index.php/2012-08-06-16-38-38/le-catalogue/36/9/spécifiques-cyclistes/collant-long-hiver-detail.html), un T-shirt Technique de ski Craft car très long, descend bien le long des lombaires et du bassin et ne bouge pas pendant les sorties (http://www.worden.fr/boutique-craft-warm-col-officier-zippe-pipeline,115632.html), un maillot de vélo manches longues, un petit coupe-vent sans manche sous le Softshell avec aérations de chez Erima (http://www.amazon.fr/Erima-Veste-homme-Softshell-Basic/dp/B003KGB2SU), uniquement si < 5°C, sinon, trop chaud, et je me contente d’une veste technique plus légère (j’aime bien celle de 4Coaching : http://www.4coaching.fr/index.php/2012-08-06-16-38-38/le-catalogue/34/9/spécifiques-cyclistes/veste-cycliste-thermique-hiver-detail.html), un tour de cou en polaire qui me permet aussi de couvrir ma bouche et mon nez, un bonnet polaire et … mon casque, mais un ami utilise un casque de ski avec visière et j’avoue que je suis tenté d’essayer car avec les lunettes de vue que je porte, pas très agréable ni protecteur lors de pluie ou fort vent.
    – en CàP : Chaussures de Trail réimperméabilisées, mêmes chaussettes aue pour le vélo, slip coton (et oui, en été, je ne mets rien, mais en hiver, il faut bien protéger Paupaul 🙂 ), collant long molletonné (mon favori est un Décathlon que je traine depuis 10 ans), même T-shirt qu’en vélo (ne bouge pas pendant les sorties, y compris pour les exercices de Technique de Course), et la même veste ou le même softshell qu’en vélo.
    Bonnes sorties.
    Ermanno

  4. anthony

    bonjour

    je crais beaucoup le froid au main, j’ai trouvé LA solution, le tout pour 10€ ! Les MOUFFLES !

    J’ai essayé tout un tas de gants très cher, meme de très grande marque mais avec des mouffles et des sous gants dessous, je n’ai jamais repris froid au mains depuis maintenant 3 ans ! Les mouffles basique suffise!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *