FETES ET NUTRITION, RECUPERATION APRES LES REPAS, GUEULE DE BOIS, CONSEILS !!

 

le principal c’est la prévention !!!

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

 Les fêtes représentent bien évidemment l’occasion de se « lâcher », il est essentiel de se faire plaisir, et ce qui suit est bien sûr à relativiser; mais bon, je me dis que quelques conseils peuvent être utiles …

EGALEMENT à lire:

–un article sur les huîtres (intérêt chez le sportif):  http://www.medecinedusportconseils.com/2013/12/21/les-huitres-et-le-sport-interet-de-consommer-des-huitres-composition-nutritionnelle-des-huitres/ 

http://www.medecinedusportconseils.com/2009/12/29/les-huitres-a-gober-ou-a-avaler-interet-nutritionnel/

–également « apéro et sport » (!!)http://www.medecinedusportconseils.com/2009/10/26/sport-et-apero/ 

En fait, le principe est de « mettre entre parenthèses » les repas qui « craignent », c’est à dire de les faire précéder et suivre essentiellement de fibres cuites, je vais détailler

Les règles générales:   éviter pendant les jours qui précèdent alcool, tabac, café, sauces, graisses ; pendant les jours qui précèdent et si possible le matin des « jours J » faites une marche de 30 à 45 minutes, d’un bon pas. Et …. le soir aussi si c’est possible … 

Pendant les « repas à risque » : pas trop de pain ; pas trop de haricots secs, fromages fermentés, beurre, mayo ; si possible pas mal de légumes. Manger tranquillement, bien mâcher. Je dirais bien pas trop d’alcool, mais bon….    Si c’est possible bougez pendant le repas, sinon l’estomac reste plié pendant des heures et la digestion sera peu confortable … Ne pas terminer les bouteilles de vin entamées le lendemain … Le poisson et les crustacés seront toujours moins gras et plus digestes que les viandes en sauce, on est d’accord.

AVANT  un repas « qui craint »:

–Le matin au lever le jus d’1/2 citron mélangé à un peu d’eau, ceci bien avant le petit-déjeuner (pour « fouetter » la vésicule biliaire qui ainsi sera en mesure de mieux digérer les graisses absorbées dans la journée)

Une heure avant le repas : une pomme crue (riche en fibres qui vont absorber une partie des choses certes sympathiques mais pas forcément très digestes) et 1 comprimé de Citrate de Bétaïne effervescent UPSA  dans un peu d’eau ; une demi-heure avant : une c-à café  d’huile d’olive.

 

APRES un repas « qui a …. confirmé que ça craignait … » : à nouveau un comprimé de Citrate de Bétaïne effervescent UPSA ; puis une petite heure après : 2 clémentines puis un verre de jus de légumes ou de potage de légumes froid ou chaud.

 

 Si vraiment la « gueule de bois » est présente, je pense que l’association de 500mg de Paracétamol et de 500 mg d’Aspirine représente un bon « cocktail » à la condition bien sûr que vous ne présentiez ni allergie ni contre-indication à la prise de ces produits.

 

LE REPAS QUI PRECEDE ET/OU QUI SUIT un repas « qui craint » : 

un bon bol de potage de légumes, un bol de compote sans sucre ou 2 pommes cuites ;

 

LA VEILLE OU LE LENDEMAIN DE GROS EXCES : repas = pas ou très peu de graisses + alcalin (anti-acide) + riche en fibres cuites; pas ou peu de sel si les repas de fêtes ont été ou vont être très salés (fruits de mer par exemple); viande blanche ou volaille sans la peau ou poisson en petite quantité, 2-3 biscottes aux céréales dans la journée, surtout des légumes verts cuits, des fruits cuits, du potage de légumes, un peu de raisin noir; ET boire tout au long de la journée  cette boisson préparée le matin, (régulièrement un petit peu par un petit peu tout au long de la journée) : un litre d’eau plate, 2 comprimés de Citrate de Bétaïne effervescent  UPSA,  250 ml de boisson « Cranberry light » (en grandes surfaces au rayon jus de fruits) : cette boisson est riche en vitamines, en oligo-éléments, en antioxydants, et elle …. « lave les toxines »

 

Et bien sûr le lendemain un bon petit footing (ou sortie à vélo) de « décrassage » s’impose … 

JE CONSEILLE DE CONGELER (dès la fin du repas et sauf … les fruits de mer !) LES RESTES plutôt que de les « finir » sur plusieurs repas. Ceci pour consommer plutôt des légumes cuits ainsi que je viens de l’évoquer.

 

Bonne fêtes à tous, et attention aux bisous porteurs de virus  car de nombreuses épidémies sont présentes pendant les périodes de fêtes  (viroses digestives, viroses ORL) !!!

à nouveau: MERCI pour votre fidélité et votre interactivité

 

 

 

 

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

2 Comments FETES ET NUTRITION, RECUPERATION APRES LES REPAS, GUEULE DE BOIS, CONSEILS !!

  1. BONDUE Alain

    JJ
    merci pour ces bons conseils……
    Mais pour les bisoux……t’es DUR !!
    Bon tant pis…..
    Bises (quand même mais virtuelles)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *