Pollution particules, allergies sport, vélo en ville, asthme bronchite allergies sport dangers

Pollution particules, allergies sport, vélo en ville, asthme bronchite sport dangers …

Malgré le brouillard qui stagne au dessus de nos villes essayons d’y voir un peu plus clair.

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

Au repos on ventile 6 à 9 litres d’air par minute ; si on fait du vélo « tranquille » on respire un volume d’air 2 à 4 fois plus important ; et sur un effort très intense on inhale 10 à 20 fois plus d’air : vélo, course à pied, tennis foot lors des efforts maximaux. Il est donc logique de concevoir qu’on respire pendant l’effort beaucoup plus de particules liées à la pollution, mais on respire aussi beaucoup plus de pollens car le printemps est en avance et déjà les allergies pointent leur nez. Et donc nos muqueuses vont réagir pendant cet effort: agression des bronches, asthme, rhinite, conjonctivite.

Les politiques conseillent de faire du vélo plutôt que de prendre la voiture … Des études récentes montrent que faire du vélo en ville expose à inhaler 2,3 fois plus de particules …. Du vélo en ville oui mais… :

  • Eviter les heures de fort trafic !
  • Eviter les centres-villes !
  • Ne pas se coller derrière un bus un camion ou une voiture diesel !
  • Que l’employeur comme les gares et les établissements scolaires ou les facs assurent la sécurité d’un parking !
  • Que l’on puisse prendre une douche et se changer sur les lieux du travail !
  • Que les villes conçoivent de vraies pistes cyclables !
  • Porter un masque ? inutile, il s’agit de microparticules non filtrées par de simples masques en coton…

A ce jour ce conseil de prendre son vélo pour se rendre à son travail relève à mon sens d’un souci de pure communication ; tant que les villes seront polluées par les usines et les voitures …

Sur les courses cyclistes c’est actuellement une « catastrophe » : de très nombreux coureurs présentent des réactions bronchiques sévères.

Bref, prudence; seule une politique d’écologie réaliste sur le long terme permettra de régler en partie ce problème de santé publique.

bien cordialement à tous,

Jean-Jacques

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

3 Comments Pollution particules, allergies sport, vélo en ville, asthme bronchite allergies sport dangers

  1. Jean Jacques Menuet

    l’essentiel est de communiquer et de gérer le court terme; le long terme n’a jamais intéressé les politiques; l’urgence est le bulletin de vote; le reste … Mais bon nous sommes les premiers fautifs car nous les premiers ne regardons que ce qui se passe aujourd’hui et demain; après-demain c déja loin, et pourtant …

  2. Pingback: NipSports #04 : Les "d’j’neuz" et le sport | NipSports

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *