Les atteintes du « siège » chez le cycliste: irritations, nodules, folliculites, etc

Les irritations du « siège » chez le cycliste

 +++ La cause la plus fréquente = le coursier qui présente des poils fins, comme du « duvet », et ces poils ont tendance à se « retourner » et  pénétrer sous la peau.

Comment prévenir ces lésions, comment les traiter ??

Auteur de cet article : Jean-Jacques Menuet http://www.medecinedusportconseils.com/

+++ Une bonne hygiène corporelle locale, avec un savon « gynécologique féminin » comme le « GynHydralin » permet d’éviter les « échauffements » Un bon entretien du cuissard qui doit être lavé à la main après chaque sortie, avec un savon doux, et rincé abondamment. Pas de sèche-linge, pas d’assouplissant, séchage à l’air libre et non pas sur un radiateur. Humidifier si besoin la peau de chamois du cuissard avec un peu d’eau en spray. Il existe des cuissards avec un « amorti » en gel.

+++ Certains coureurs « fragiles »  ont pour habitude de se protéger localement en mettant avant la course ou l’entraïnement une « bonne » couche de « Mitosyl » ou d’ « Aloplastine » et pour la nuit ils appliquent en massage de la crème « Bépanthène »

Si l’irritation progresse, des folliculites superficielles peuvent se développer au niveau des poils et seront traitées par des antiseptiques locaux = Biseptine en solution, puis appliquer un peu d’éosine aqueuse en laissant sécher quelques minutes à l’air (un colorant n’agit que s’il est au contact avec la lumière)
+++  L’infection du follicule pilo-sébacé ne devrait normalement pas évoluer vers le furoncle, qui nécessitera alors un traitement antibiotique par voie locale (exemple crème « Fucidine » ou même générale. Il est donc essentiel de consulter un Dermatologue au moindre doute si vraiment les lésions de folliculite simple se transforment en “kystes” car ces kystes seront peut-être à inciser : il s’agit alors de « kystes sébacés » souvent placés au niveau du scrotum.

+++ Puis l’évolution peut voir apparaître de véritables furoncles et là aussi il faut consulter un Dermatologue qui connait bien les pathologies du cycliste.
+++ Pour les cyclistes particulièrement sensibles, je conseille en prévention une solution de tannage (pour les fesses, pas pour le scrotum ! et surtout il faut la tester une seule fois à distance d’une course car certains coureurs peuvent développer une allergie!)) tout comme un marathonien tanne ses plantes de pieds à plusieurs reprises en débutant ça quelques semaines avant  sa course ; la préparation que je conseille =

  • Alcool 60° 80g                             
  • Formol 8g
  • Camphre 8g

+++ Certains Dermatologues utilisent un excellent moyen de prévention et de traitement, c’est une technique très récente de laser épilatoire qui donne de très bons résultats.

+++  Pour conclure j’insiste sur une notion ESSENTIELLE que je « rabâche » régulièrement : c’est pendant l’INTERSAISON qu’il faut régler les problèmes de siège, tout comme les problèmes ophtalmos, les vaccinations, les soins dentaires, la consultation chez le Podologue, etc. etc.

8 Comments Les atteintes du « siège » chez le cycliste: irritations, nodules, folliculites, etc

  1. Samuel

    Bonjour Doc,
    je viens de lire votre article sur les problèmes de séant du cycliste!!!
    Je suis en présence d’une zone enflammée au niveau du périnée (entre le scrotum et les fesses!!), caractérisée par « style un bouton d’acnee! »!!
    La douleur est difficile a supporter la première demi heure puis on trouve une position qui permet de rouler quand même!!!!
    vous parlez d’un savon doux, lequel me conseillez vous?
    Maintenant que le bouton est la, avez vous une solution d’attente pour me soulager avant consultation?
    Merci .
    Sportivement
    DS

  2. Jean Jacques Menuet

    OK Samuel; pour l’instant utilise comme savon du SEPTIVON; le soir applique de la pommade FUCIDINE que tu recouvres avec un peu de film de cellophane, tu te débrouilles pour que ça tienne avec un claçon taille S (!), tu gardes toute la nuit; n’y « cafouille » pas; sous-vêtements en coton; consulte un doc en début de semaine prochaine si pas mieux; si besoin il t’adressera à un Dermato. SURTOUT arrête de rouler car en évitant l’appui ton bassin se déplace, tu vas compenser, puis avoir des pbs de dos ou genou etc. Porte toi bien et àplus; JJac

  3. christophe

    Bonsoir,
    Je suis arrivé sur votre site (que j’ai aussitôt placé dans mes favoris…) en recherchant des explications à mon problème. N’ayant rien trouvé j’ai décidé de vous laisser un message auquel vous pourrez peut-être répondre.
    Après quelques sorties sur un nouveau vélo où ma position a été legèrement modifiée (grâce à une étude posturale???), je me suis apperçu que j’avais une sorte de boule, de khyste (2cm de diamètre) qui roulait sous un ischion. J’ai arrêté de pédaler depuis un mois et ce khyste qui a nettement diminuer de volume est toujours là.
    La consultation médicale et l’échographie n’ont rien donné de particulier et on m’a dit que je pouvais reprendre le vélo mais si l’appui sur cet ischion n’est pas vraiment douloureux, il est en tout cas inconfortable.
    Qu’en pensez-vous?
    Merci d’avance.

  4. Jean Jacques Menuet

    ok; il est possible que tu présentes une « bursite » liée à un frottement de l’ischion; on est dans une pathologie en relation avec un pb de position, donc il faut gérer le vélo et non pas le cycliste ! du coup n’hésite pas à revenir à ta position antérieure, mais tu peux aussi t’orienter vers l’acquisition d’une selle évidée; pas facile de faire une consult à distance; sauf si tu es breton! bonne chance pour résoudre ton histoire, cdlt, jjM

  5. Jean Jacques Menuet

    bjr; oui vous avez raison et d’ailleurs je ne le conseille plus, non pas pour le risque cancérigène (peut-être est-ce fondé, mais je prends tjr un peu de recul par rapport à cette notion de « cancérigène » qui concerne très régulièrement les feuilletons médiatiques, et à la limite il faudrait déconseiller aussi la cuisson au barbecue … et aussi interdire le tabac, le diesel, etc etc ; non ?) mais pour le risque d’allergie locale; par contre de nbx podologues le conseillent encore; et un article récent de podologues suisses http://www.podologues.ch/spip.php?article592 le conseille également; merci pour cette précision, bien cdlt, jjM

  6. Cédric

    Bonjour et bravo pour votre site!
    J’ai sur le vélo (surtout sur piste où la position de varie presque pas) une douleur très localisée, située sur le côté gauche du périnée, entre la cuisse et les bourses. C’est une irritation / rougeur légèrement boursouflée qui survient au bout de 30 / 40 minutes de vélo, et disparait assez vite après une session (4 / 5 jours). Elle survient non à cause d’un appui mais d’un frottement des bourses… 🙁 Je teste différente selles mais rien n’y fait pour l’instant (selle évidée, large, plate, bombées…). Une idée de qui cloche?
    Merci encore pour les conseils!

  7. Jean Jacques Menuet

    bjr; vraiment à distance il m’est difficile de donner un avis; il ne faut pas hésiter à consulter un dermatologue; cdlt jjM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *