Virus et sport, attention risque de blessures …

 Une virose ORL ou digestive doit amener le sportif à mettre en place des éléments de prévention…

 Comment reprendre le sport après une infection virale ou bactérienne, peut-on faire du sport quand on est malade, bref quels sont les conseils chez le sportif qui a la grippe une gastro, une angine, ou toute autre infection

 

Lorsqu’on fait l’objet d’une atteinte virale on a des frissons, de la TEMPERATURE et TRANSPIRATION, DES COURBATURES, et s’il s’agit d’une atteinte virale digestive on peut présenter une DIARRHEE; revenons sur ces symptômes:

TEMPERATURE, TRANSPIRATION: donc on perd de l’eau, les muscles et les tendons se déshydratent; DONC dans les jours qui viennent la reprise du sport ne peut se concevoir QUE SI on s’est bien réhydraté, sinon le risque est grand de voir apparaître une blessure musculaire, une tendinopathie, et de toute façon un moindre état de forme.

COURBATURES: pourquoi ?? Tout simplement parce que le virus prend également pour cible les fibres musculaires qui se fragilisent: certaines fibres cassent, d’autres « s’effilochent »; ceci est du au virus et aux toxines qu’il libère au sein du muscle; DONC: il faut boire régulièrement pour « laver » les fibres musculaires et les tendons; il faut aussi veiller à S’ETIRER régulièrement au niveau des principales masses musculaires: un petit quart d’heure d’étirements 3 fois par jour, bien fluides, sans atteindre le seuil de la douleur; ceci pour « chasser les toxines » des muscles

DIARRHEE: on perd bien sûr de l’eau mais aussi du SEL, du POTASSIUM, et DONC dans les jours qui suivent il va falloir saler un peu plus les aliments, et si la diarrhée a été importante, apporter un peu de Potassium sous forme de sirop, seul votre médecin peut vous le conseiller.

Il ne faut pas négliger le risque d’une pathologie grave si le sportif continue le sport alors qu’il a de la fièvre: c’est la myocardite, qui pourra laisser des séquelles sur la santé.

 

+++++++++ Bien sûr la reprise sera progressive, avec beaucoup d’attention, échauffement correct, étirements +++, à l’écoute vigilante des sensations +++++++++++++

Vous comprenez donc aisément, c’est logique, que le risque de blessures est accru (multiplié par 3) chez un sportif dans les 15 jours qui suivent une agression virale. Il faut accepter de bien récupérer d’une infection virale ou bactérienne avant de reprendre l’entraînement; LE SPORTIF DOIT ECOUTER son corps, ses sensations, et ne reprendre l’entraînement et la compétition que s’il est bien rétabli:

 

en reprenant trop vite vous allez vous blesser !!! prenez le temps de bien vous soigner dès le début des premiers symptômes

 

Donc une fois encore de la  prévention pour éviter les blessures chez le sportif après une maladie, avec ces conseils pratiques de terrain.

Bien sûr le sportif doit préciser au médecin qu’il est licencié auprès d’une Fédération, pour respecter la liste des produits interdits (attention en particulier à la prise de corticoïdes en comprimés): certains médicaments sont interdits.

Il existe des moyens de prévenir les infections: bien sûr s’éloigner des risques: ne pas faire la bise à 40 personnes le matin en période de grippe ou de gastro (logique !!!), bien se laver les mains avec du savon puis un gel hydroalcoolique régulièrement tout au long de la journée, ne pas prendre le bus aux heures de pointe en période de grippe, etc. etc., tout cela est du bon sens; également notre alimentation peut augmenter les défenses immunitaires; pour en savoir plus sur les conseils alimentaires pour mieux se défendre contre les infections, lire:

http://www.medecinedusportconseils.com/2015/01/28/conseils-pour-lutter-contre-les-infections-et-etre-moins-souvent-malade-quels-sont-les-aliments-qui-boostent-les-defenses-immunitaires/

 

J’anime ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport, mais également je propose sur un autre site

https://www.seance-sophrologie.com/

 des séances de sophrologie à télécharger pour prendre en charge des maladies psychosomatiques avec par exemple une séance de sophrologie pour calmer la colopathie fonctionnelle, des séances de sophrologie contre la migraine, des techniques pour apaiser le stress, des séances de sophrologie pendant la grossesse, des séances de sophrologie pour mieux dormir ; vous pouvez également télécharger des séances de sophrologie pour préparer un concours ou un examen, trouver des conseils pour augmenter la mémoire. Je propose également des séances de sophrologie pour l’arrêt du tabac, et de nombreux autres thèmes.

Le coût pour télécharger ces nombreuses séances est modique ; le webmaster qui gère le site doit gérer fort logiquement des frais ; mais pour tester gratuitement cet outil qu’est le travail du mental je propose une séance gratuite de sophrologie, dont l’objectif est d’apprendre à calmer le stress, à maîtriser les tensions.

J’ai conçu des séances de sophrologie à télécharger pour travailler le mental chez le sportif, par exemple de la  sophrologie pour le cycliste, des séances pour le travail du mental du joueur de tennis, des séances de sophrologie à télécharger pour le joueur de foot, etc. etc. Lorsque les charges d’entraînements  sont importantes, une technique me semble utile pour le sportif pour mieux récupérer : il s’agit de la microsieste, cette technique est également utile si l’étudiant en période de révisions est obligé de réduire son sommeil : grâce à la microsieste il pourra ainsi mieux récupérer et réparer les conséquences d’un sommeil insuffisant.

 

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

    –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

 

3 Comments Virus et sport, attention risque de blessures …

  1. Loïc

    Bjr,
    Mon médecin m’a parlé d’un souffle au coeur transitoire dû à une infection virale (rhum). quel en est la cause et les répercussions sur la pratique sportive ? Je sens effectivement que je suis plus vite éssouflé depuis que je suis enrhumé et que le coeur ne « monte » pas. Merci

  2. Jean Jacques Menuet

    ok; il ne m’est absolument pas possible de te donner un avis, seul ton médecin connait ton dossier; néanmoins, après un épisode viral on peut (rarement) présenter une petite inflammation du péricarde (enveloppe qui recouvre le coeur) on appelle ça une péricardite; si tu es essoufflé il est aussi possible que tes voies respiratoires (nez, trachée, bronches) soient encore enflammées, il est possible aussi qu’il y ait une composante allergique qui fatigue pas mal, et enfin pour se défendre contre une « attaque » virale on sollicite ses moyens de défense immunitaires pour observer alors une « asthénie post-virale » Dernier point: lors de ton infection virale tu as probablement observé une pause au niveau sportif, donc tu as du perdre un peu de foncier, ce qui impose une reprise progressive et attentive. Surtout fais confiance à ton doc; cdlt, jjM

  3. Aymeric

    Ahh, un article qui me convient !!

    Je confirme ce que dit le docteur … Après une sévère diarrhée et un manque d’hydratation à ce moment (vacances = visite donc peu de temps) et en plus de ca de la marche en chaussure de ville toute la journée (à la journée je tenais plus sur mes jambes) donc repos lors de cette période.

    Samedi tout est fini, le jeudi qui suit (j+5) tendinite d’insertion tendon achille (pas habitué à ca) la douleur disparait puis le mardi (j+10) me voila avec une sensation d’un épaississement genou a l’arrêt du footing, le lendemain matin impossible de bouger le genou (tendinite patte d’oie).

    me voilà à deux mois et une petite douleur est encore présente au tendon d’achille (insertion) …

    comme dit BOIRE BOIRE + un peu de repos 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *