la microsieste pour mieux récupérer, pourquoi, comment

Pendant les 3 semaines de course sur ce Tour de France 2019 où je suis présent en qualité de médecin de l’équipe cycliste « Arkéa-Samsic » je rédige chaque jour une chronique médicale, avec des thèmes variés mais qui concernent le terrain : la nutrition, les bobos du cycliste, le dopage, la santé, l’hygiène de vie, etc. Parfois le ton est caustique, mais c’est juste pour vous réveiller  En quelque sorte je vous fais partager mon expérience, qui s’est construite au fil du temps grâce avant tout au coureur avec qui j’ai toujours engagé une relation de respect, d’écoute, pour un travail interactif ; une relation médicale est, comme toute relation, le résultat d’une rencontre où chacun vient vers l’autre. C’est le coureur qui m’a appris l’essentiel de mon job.

Donc aujourd’hui : la microsieste ou comment profiter d’une petite sieste pour récupérer et bosser son mental !

Ma conception de cet excellent outil de travail du mental qu’est la microsieste a été reprise dans un article du site « Doctissimo » : http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_dormir/articles/15246-micro-sieste.htm#qu-est-ce-que-la-micro-sieste, dans lequel j’évoque plusieurs éléments essentiels :

  • Savoir faire une microsieste ça s’apprend, même si spontanément on est tous capable de faire la sieste
  • Une microsieste c’est se « mettre entre parenthèses » pendant quelques minutes (5 à 10, pas plus); le principe peut se résumer ainsi: se recentrer sur plusieurs sensations: des bruits, des odeurs, des sensations corporelles, des souvenirs, des images, sa respiration, les battements du cœur; en y associant des souvenirs positifs (une victoire, une réussite personelle, etc)
  • Mais c’est aussi profiter de cet espace privilégié du mental pour mettre en place un TRAVAIL : par exemple pour un sportif  apprendre à ressentir les muscles qui se détendent, recharger les batteries, visualiser un objectif sportif qui approche, activer la cicatrisation d’une blessure, travailler sur la confiance, la concentration, le « lâcher prise », etc. etc. ;

Bref pendant la microsieste le sportif récupère mais en même temps il bosse !

Mon expérience dans cet excellent outil qu’st la microsieste concerne de nombreux sports : la navigation solitaire bien sûr, mais aussi les sports co et les sports individuels ; sur mon site de séances de sophrologie j’ai enregistré quelques exemples de séances de microsieste, mais rien ne peut remplacer un travail individuel avec un professionnel de santé rompu aux techniques de préparation mentale ; car chaque séance est différente, en « collant » aux images du sportifs, à ses représentations, à ses souvenirs, à ses objectifs.

Merci à tous pour votre fidélité sur ce site de conseils en médecine et en nutrition du sport qui chaque jour réunit 4000 à 7000 visiteurs

J’« alimente » régulièrement ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport ; également mon webmaster gère un site de séances de sophrologie du sport sur lequel je poste des enregistrements de terrain qui s’adressent à tous les sportifs, avec des séances spécifiques pour le cycliste, le joueur de tennis, le joueur de foot, etc. etc. . Comment mieux récupérer, techniques pour optimiser la préparation d’un objectif, comment mieux dormir, etc. etc. Ce site : https://www.seance-sophrologie.com/

la micro sieste : comment récupérer, refaire le plein d’énergie avec la micro-sieste, faire la pause pendant quelques minutes

Jean-Jacques Menuet

-> site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sportif: http://www.medecinedusportconseils.com/

La micro sieste, encore appelée le  » sommeil flash « 

J’utilise cette technique de la micro sieste (encore appelée sommeil flash) depuis de nombreuses années; en effet une sieste trop longue (plus de 30 minutes) peut entraver la qualité du sommeil alors que la micro sieste va permettre de placer dans la journée un espace court pour permettre une pause régénératrice: faire la pause, se détendre, relâcher les tensions musculaires et les tensions liées au stress, et accumuler de l’énergie; un article paru dans  » doctissimo » sur la micro-sieste reprend bien le principe de cette technique simple de travail du mental et surtout précise l’adaptation que je personnalise chez le sportif comme chez le non sportif, pour « profiter » de cet espace de détente privilégiée du mental pour mettre en place un travail : techniques de visualisations, préparation mentale d’un objectif, récupération après l’effort sportif ou lié au travail, refaire le plein d’énergie positive, etc.

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/bien_dormir/articles/15246-micro-sieste.htm

Les principes:

  • faire plutôt cette sieste après le repas car la digestion induit un relâchement des tensions
  • la durée de cette sieste ne doit pas dépasser 30 minutes; et chez une personne qui a l’habitude de pratiquer la micro sieste la durée peut être ramenée à 5 à 10 minutes
  • le début de la séance commence volontiers par des exercices respiratoires simples qui permettent de relâcher les tensions musculaires
  • puis la personne peut visualiser un souvenir agréable, visualiser des images positives, refaire le plein d’énergie
  • le réveil est tonique alors que se réveiller après une heure de sieste c’est à tous les coups présenter des maux de tête, une sensation de mal-être.

Sur le site de sophrologie qu’anime un webmaster passionné, j’ai enregistré quelques séances audio de sophrologie qui constituent de véritables exercices simples : la micro sieste ça ne s’invente pas, ça se travaille, tout comme un véritable entraînement ! : http://www.seance-sophrologie.com/

 

 

Tour de France 2013, le doc de SOJASUN délivre des conseils pratiques : aujourd’hui comment mieux dormir, conseils et astuces pour mieux dormir, mieux récupérer, vaincre l’insomnie, retrouver un bon sommeil, conseils sommeil du sportif, trucs et astuces pour bien dormir

–site de conseils en médecine du sport: http://www.medecinedusportconseils.com/

–site sur lequel peuvent être téléchargées des séances de sophrologie adaptées au sport: http://www.seance-sophrologie.com/ 

 

6ème étape; une grosse chute dans le final sur le sprint hier a envoyé un de nos coureurs sur le macadam, mais rien de grave, des hématomes, des brulures: les soins: Arnica en local et en granules homéopathiques, glace, décontracturants musculaires; les gars se sont couché tôt hier soir, à 23h tout le monde dormait; et ce matin ils n’ouvriront pas l’œil avant 9h, voire même 9h30, nous ne quittons l’hôtel qu’à 11h.

Sur cet article je vais développer les conseils pour bien dormir, et il est essentiel de concevoir que LE SOMMEIL EST LE PRINCIPAL OUTIL DE LA RECUPERATION

+++ Pour l’aspect « fun », voici aussi le lien du blog de notre coureur Cyril LEMOINE présent sur ce Tour, pilier de l’équipe; vous y trouverez des photos et le regard des coureurs sur la course !! super blog !! Http://www.cyrillemoine.com/actualité.html

Voici donc mes conseils de terrain pour mieux dormir: Continue reading