1er article sur les journées du médecin d’équipe sur le Tour de France 2015; mercredi 1er juillet, c’est la canicule !!!

Bonjour !

1er article sur ce Tour de France 2015 qui débute samedi par un contre la montre; pendant ce Tour je vais rédiger tous les jours quelques lignes pour vous donner des infos sur notre équipe cycliste Bretagne-Séché-Environnement dont je suis le médecin. Bien sûr dans le respect du secret médical, mais pour vous permettre de suivre cette course avec le regard du doc. C’est mon 10ème Tour de France ; auquel j’ajoute la participation à 3 Tours d’Espagne.

Sur ce site de médecine du sport vous trouverez plus de 400 articles avec plein de conseils sur la médecine du sport et la nutrition du sportif, avec une approche de terrain, pour des conseils pratiques pour le sportif. En particulier plein de conseils pour l’alimentation du coureur cycliste, amateur et professionnel ; des conseils pour la préparation d’objectifs, la gestion des principaux problèmes que peut rencontrer le sportif.

Donc aujourd’hui mercredi ; j’ai fait le trajet Rennes-Utrecht avec une partie du Staff sportif et médical.

Notre Staff médical sur ce Tour : Elodie, kinésithérapeute, c’est son 2ème Tour de France ; et Boris, kinésithérapeute mais aussi Ostéopathe, qui participe à l’encadrement d’une école d’ostéopathie parisienne ; il possède déjà une expérience après avoir travaillé dans d’autres équipes : le « Crédit Agricole », et « Agritubel » En effet, le souhait de la médecine fédérale est que les ostéopathes qui interviennent dans le milieu du cyclisme soient des kinésithérapeutes. Dans les équipes de France les ostéopathes sont obligatoirement des kinés, c’est à dire des professionnels de la santé. Elodie massera 2 coureurs après chaque étape, Boris n’en massera qu’un pour être disponible pour les soins éventuels d’ostéopathie. Nos 3 assistants sportifs masseront chacun 2 coureurs.

Nos coureurs vont bien ; j’ai eu le temps de les voir lors des récents championnats de France ; juste un des 9 coureurs s’est fait peur hier mardi, il a été renversé par une voiture ; plus de peur que de mal, simplement quelques excoriations. Il est parfaitement apte. Je l’ai examiné, et notre ostéo lui a prodigué quelques soins.

Notre équipe sur ce Tour de France : Frédéric BRUN, Athony DELAPLACE, Pierrick FEDRIGO, Brice FEILLU, Armindo FONSECA, Arnaud GERARD, Pierre-Luc PERICHON, Eduardo SEPULVEDA coureur argentin, et Florian VACHON. Donc 2 coureurs bretons sont présents : Arnaud et Armindo, et un « demi-breton » car il est Normand, c’est Anthony. Une vraie équipe de guerriers !

Le plus gros souci que les coureurs vont rencontrer au début de ce Tour, c’est la canicule ; des températures extrêmes sont annoncées, et le contre la montre individuel qui a lieu samedi à Utrecht se déroulera samedi dans un contexte difficile, probablement 40 degrés, alors que la course a lieu l’après-midi et qu’il s’agit d’un effort maximal … sur la distance de 13,8 km ; donc ce n’est pas un prologue mais un véritable contre la montre (un prologue est un contre la montre de moins de 8 km). Je vous propose donc de lire mes conseils pour la chaleur, les précautions à prendre en cas de canicule : http://www.medecinedusportconseils.com/tag/conseils-canicule/

Aujourd’hui on est arrivé à l’hôtel en fin d’après-midi ; rien de particulier, chaque coureur va prendre le temps de s’installer ; les membres du staff également ; on reste 4 jours dans le même hôtel. Il est 20h30, j’ai dîné en même temps que les coureurs, le staff mangera vers 21h30.

Comme sur tous les grands Tours, l’UCI organise demain matin à 7h (…) un bilan biologique sanguin pour tous les coureurs ; on aura l’occasion d’en reparler, mais en matière de lutte contre le dopage le cyclisme se donne tous les moyens pour s’assurer d’une éthique sportive et médicale ; Est-ce le cas dans tous les sports ?? Pas si sûr que ça … On en reparlera.

Je vous propose qu’on se retrouve demain jeudi pour les infos du jour ;

Sur un autre site vous pouvez trouver des séances de sophrologie à télécharger ; il s’agit d’exercices pour un travail du mental chez le sportif. Une cinquantaine de séances sont proposées. Sur ce Tour de France, mon expérience pour la prise en charge du mental se met en place avec des exercices de sophrologie que pourront réaliser les neufs coureurs : un exercice pour faciliter la récupération après l’effort ; et un exercice de sophrologie pour améliorer la qualité du sommeil ; les coureurs sont libres de réaliser ou non ces exercices. Chaque séance dure une quinzaine de minutes.

Bien à vous

Jean-Jacques Menuet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *