créatine et sport, utile ? pas utile ? faut-il y croire ?

Un nageur célèbre déclare prendre de la créatine, voici mes réponses à l’interview d’une journaliste : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1246501-florent-manaudou-avoue-prendre-de-la-creatine-4-mises-en-garde-face-a-ce-produit.html

très régulièrement je reçois des messages très agressifs provenant de sites qui vendent de la créatine; cet article va à nouveau susciter des réactions, auxquelles je réponds d’avance !! cf ce qui suit

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

1- La Créatine n’est pas interdite

2- j’explique au sportif qu’il doit se méfier des commandes de compléments sur Internet car certains sites ne sont pas fiables; tout le monde est d’accord là dessus; ce qui ne signifie pas qu’il n’y a pas de sites fiables ! juste je dis que le risque existe et d’ailleurs le code de l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) énonce ceci: « le sportif est responsable de tout ce qui entre dans son organisme » Si bien que je lui conseille d’acheter ses éventuels compléments en pharmacie ou auprès de sociétés qui ont le label de l’antidopage. Il m’arrive de surfer sur des sites de « musculation » où souvent je prends connaissance de messages cohérents, de qualité; et ma mission n’est de toute façon pas de juger.

3- A doses modérées la créatine n’est probablement pas dangereuse; mais à ce jour je ne connais pas d’études scientifiques cadrées qui attestent de son efficacité.

4- En aucun cas je n’émets un regard suspicieux sur tous les sportifs qui déclarent consommer de la créatine !! J’aime le sport et j’ai plutôt tendance à donner ma confiance; juste, comme de nombreux observateurs, je m’étonne de la transformation morphologique de certains sportifs. Même si je sais bien qu’un travail de musculation bien structuré permet de prendre de la masse musculaire.

5- J’accepte bien évidemment qu’un commerce existe au niveau des compléments alimentaires; je sais aussi que le sportif est friand des « plus » qui vont augmenter sa performance; juste en tant que médecin je rappelle que ma mission est de veiller à la santé.

6- En qualité de nutritionniste du sport je conçois tout à fait qu’il est parfaitement éthique de proposer à un sportif soumis à de grosses charges de travail de compenser les dépenses EXOGENES liées à son activité (acides aminés, glucides, minéraux, anti-oxydants) même si je rappelle qu’une alimentation variée, équilibrée, diversifiée, et simple, constitue le meilleur moyen pour que l’organisme dispose de tout ce dont il a besoin pour sa santé et la performance. Et très régulièrement je propose aux sportifs des protocoles nutritionnels avant – pendant – et après l’effort pour compenser les pertes exogènes. Qu’il s’agisse de sports d’endurance, de sports collectifs, tennis, boxe, etc. Juste j’ai pour habitude de ne conseiller que des approches qui ont été démontrées par des études scientifiques.

7- Vraiment ma mission et mon combat s’inscrivent autour de la certitude qu’avant de consommer des compléments alimentaires le sportif qui veut progresser doit s’intéresser au contenu de son assiette, à la qualité de son entraînement, à son hygiène de vie, à son sommeil, à sa récupération, et à la qualité de son environnement sportif. Pour ceux qui sont des fidèles sur ce site, vous savez quel est ce combat, et les nombreux articles que j’ai rédigés en sont le témoin; et ce n’est pas par hasard que plus de 4 millions d’internautes ont déjà fréquenté ce site …. merci encore pour votre fidélité ! Jean-Jacques

 

Jean-Jacques Menuet,

J’anime ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport, mais également je propose des séances de sophrologie pour le travail du mental, que le sportif peut télécharger sur son ordinateur ou son téléphone portable; ce travail du mental permet de gérer l’approche d’une compétition, améliorer le sommeil, mieux récupérer après l’effort, mieux gérer un décalage horaire, revenir plus vite après une blessure, apaiser le stress, augmenter les capacités de concentration, développer les réflexes, etc. ; pour tester gratuitement cet outil qu’est le travail du mental je propose une séance gratuite de sophrologie, dont l’objectif est d’apprendre à calmer le stress, à maîtriser les tensions.
J’ai conçu des séances de sophrologie pour le cycliste, des séances pour le travail du mental du joueur de tennis, des séances de sophrologie à télécharger pour le joueur de foot, etc. etc. Lorsque les charges d’entraînements  sont importantes, une technique me semble utile pour le sportif pour mieux récupérer : il s’agit de la microsieste.

 

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

 

4 Comments créatine et sport, utile ? pas utile ? faut-il y croire ?

  1. Sofien Chaieb

    Bonjour, j’ai lu vos réponses sur le site du nouvel obs concernant la créatine.
    Sur quel études scientifiques vous basez vous pour dire « Si un individu décide d’en prendre par voie externe, alors il est possible que sa production naturelle de créatine diminue, voire même que son organisme ne soit plus capable d’en produire le jour où il arrêtera. »

    Merci de citer vos sources.

    P.S: Merci de publier mon commentaire même si ce n’et pas un message de dérision ou d’insultes comme le message précédent que vous avez cité.

    Salutations

  2. Jean Jacques Menuet

    ok, tranquille, pas de problème pour citer votre commentaire; le débat sur la créatine perd svt un peu de lucidité et de sérénité pk effectiveemnt l’amalgame est svt fait entre créatine -anabolisants -dopage alors que sans conteste la créatine n’est pas un produit interdit ; bien sûr que les médias raffolent de de type de sous-entendus; mon msg se limite à la santé pk sur le terrain je constate des abus par rapport à la qté consommée et le contexte très svt suspect de prise de masse musculaire qui serait liée à la seule prise de créatine; qq soit le complément il est classique de considérer que si par voie exogène on apporte un complément à l’organisme celui-ci perd une partie de ses capacités à en faire la synthèse de façon autonome; sauf probablement si l’apport est mesuré et fait suite à une forte déplétion consécutive à l’effort physique; on est dans le mécanisme classique de Feedback; après, les études sont nbreuses et trop svt manipulées par les lobbyings; au final le sportif fait ce qu’il veut, j’ai toutefois le droit de lui conseiller la prudence, et surtout je préfère qu’il fasse l’effort financier de manger correctement et équilibré plutôt que d’acheter des compléments; cdlt, jjM

  3. Sofien Chaieb

    D’accord, donc vous parlez bien d’un arrêt temporaire de la fabrication de créatine par le corps et non de son arrêt totale même plusieurs années après la fin de l’utilisation de ce complément alimentaire.

  4. Jean Jacques Menuet

    bababa on va pas se prendre la tête pd des années; il y a vraiment des dossiers qui « fâchent »: la créatine, les compléments, le shit, etc. Limite tant mieux si certains vendeurs de produits gagnent de la tune, ça fait de l’argent pour eux; mais bon, personnellement ça m’agace qu’un sportif me dise que les légumes et les fruits ça coûte cher qd je vois les compléments qu’il achète, le prix de son forfait téléphonique, et la marque de ses pompes; mais bon la société évolue, pourquoi pas; je reste tranquille et je continue à passer bcp de tps pour conseiller le ssportifs sur le contenu de leur assiette et sur leur hygiène de vie; bien cdlt, jjM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *