HEPTAMINOL GINKOR Frédérick BOUSQUET: que retenir de cette révélation en terme de PREVENTION pour qu’un sportif ne soit pas contrôlé POSITIF alors qu’il n’avait AUCUNE intention de se doper

CET ARTICLE REPREND DE FAÇON OBJECTIVE UNE INFORMATION LARGEMENT RELAYEE PAR LA PRESSE, TOUS LES MEDIAS, LE NET ; FAIT RECONNU PAR LE SPORTIF EN QUESTION. PLUS QUE L’INTERET MEDIATIQUE DONT JE ME SENS TRES ELOIGNE, CE SONT LES CONCLUSIONS EN TERME DE PREVENTION QUI JUSTIFIENT CET ARTICLE.

Dr Jean-Jacques Menuet, médecin du sport, nutritionniste du sport

http://www.medecinedusportconseils.com/

 

L’HEPTAMINOL EST UNE  MOLECULE RETROUVEE DANS PLUSIEURS MEDICAMENTS COMME LE « GINKOR », « L’AMPECYCLAL », L’ «  HEPT A MYL », LE « DEBRUMYL », ET TOUTES LES SPECIALITES GENERIQUEES  « HETPAMINOL »

 

L’HEPTAMINOL EST UNE MOLECULE QUI FAIT PARTIE DE LA LISTE DES PRODUITS INTERDITS (CETTE MOLECULE APPARTIENT A « S6 » LISTE DES « STIMULANTS »), C’EST LA LOI, POINT FINAL.

 

EFFETS DE L’HEPTAMINOL : AUGMENTE LA VIGILANCE, STIMULE LA LUCIDITE, LA CONCENTRATION

 

ON APPREND (PAR LA PRESSE), UN MOIS APRES SA MISE EN PLACE, LA SANCTION DELIVREE A L’ENCONTRE D’UN NAGEUR DE HAUT NIVEAU FREDERICK BOUSQUET : SUSPENSION DE DEUX MOIS ; LE MEDICAMENT CONCERNE EST LE GINKOR QUI CONTIENT DONC DE L’HEPTAMINOL. CE MEDICAMENT EST PROPOSE DANS LES PROBLEMES D’INSUFFISANCE VEINEUSE (JAMBES LOURDES, VARICES, HEMORROÏDES)

 

 

SANS NUL DOUTE, MEME SI CETTE REFLEXION N’EST PAS L’OBJET DE CET ARTICLE, CE NAGEUR DE TALENT N’ETAIT PAS DANS UNE DEMARCHE DE DOPAGE, LE MEDICAMENT EST EN VENTE LIBRE. J’AI EGALEMENT UNE PENSEE POUR LUI CAR PLUS QUE LA SANCTION (QU’IL ACCEPTE), IL SERA LA VICTIME DE LA « SUSPICION », DE LA « RUMEUR »

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°  °°°°°°°°°°°°° PAR CONTRE MON OBJECTIF EN REDIGEANT CET ARTICLE EST DE PRECISER, POUR LA N-IEME FOIS SUR CE SITE QUE :

 

 

+++ LE SPORTIF EST SEUL RESPONSABLE DE LA PRISE D’UN PRODUIT QUI A L’ORIGINE D’UN CONTROLE ANTI-DOPAGE POSITIF : LIRE L’ARTICLE 4 DE L’ORDONNANCE 2010-379 http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022098128&categorieLien=id

 

 

+++ PRECISEZ A TOUT MEDECIN, A TOUT PHARMACIEN, QUE VOUS ETES SPORTIF LICENCIE DANS UNE FEDERATION, DEMANDEZ A CE MEDECIN OU PHARMACIEN S’IL  NE VOUS PARAIT PAS TROP INFORME, QU’IL LISE BIEN LE « VIDAL » AFIN DE VERIFIER ; N’AYEZ AUCUNE CONFIANCE AVEUGLE DANS UN PROFESSIONNEL DE SANTE CAR C’EST VOUS ET NON PAS LUI QUI SERA SANCTIONNE.

 

+++ JE VOUS RECOMMANDE VIVEMENT DE LIRE OU RELIRE UN ARTICLE DEJA PUBLIE SUR CE SITE :

 

DOPAGE ET SPORT.3 ATTENTION SANS LE SAVOIR TU PEUX ETRE POSITIF A UN CONTROLE ANTI-DOPAGE http://www.medecinedusportconseils.com/2010/02/07/attention-sans-le-savoir-tu-peux-etre-positif-lors-dun-controle-anti-dopage/ : CONSULTEZ AU MOINDRE DOUTE LE SITE http://www.afld.fr/vidal.php

 EGALEMENT lire cet article (HEPTAMINOL et   C  Y  C  L  I  S  M  E  ) : http://www.medecinedusportconseils.com/2010/10/23/heptaminol-ginkor-et-cyclisme-lheptaminol-cest-quoi-ca-sert-a-quoi-dans-quels-medicaments-on-en-trouve-attention-danger/

 

Dr Jean-Jacques Menuet, médecin du sport, nutritionniste du sport

http://www.medecinedusportconseils.com/

4 Comments HEPTAMINOL GINKOR Frédérick BOUSQUET: que retenir de cette révélation en terme de PREVENTION pour qu’un sportif ne soit pas contrôlé POSITIF alors qu’il n’avait AUCUNE intention de se doper

  1. pharmacien

    Bonjour Doc,
    ce qui m’a le plus surpris c’est que pour sa défense il a tout d’abord accusé le pharmacien et il a parlé de pommade alors que la presse a précisé la prise de Ginkor.
    On préfèrera en France surement suspecter un sportif espagnol qui mange de la viande qu’un nageur français qui soigne ses hémorroïdes…
    En tout cas je vous remercie de soulever ce cas pour qu’il y ait une prise de conscience du monde sportif autant professionnel qu’amateur sur les règles anti-dopage.
    Mais je me demande si les pouvoirs publics s’intéressent réellement à la prévention, je trouve qu’ils réagissent surtout quand les cas sortent dans la presse.
    Je conseille également un lien : http://www.dopage.com
    qui donne l’accés à une base de données où l’on peut vérifier si un produit peut positiver un contrôle anti-dopage.

  2. Jean Jacques Menuet

    Beaucoup de réactions et de commentaires à cet article; je ne retiens que ceux qui sont constructifs car je suis assez surpris de la réaction très (trop ?) souvent agressive des internautes; je souhaite que ce site reste un lieu d’échanges tranquilles; donc merci à ce Pharmacien pour ce commentaire constructif; de toute façon sur de tels cas médiatisés ne comptons pas avoir des infos fiables; moi j’ai confiance dans ce sportif car l’Heptaminol ne me semble du tout une arme dopante; ensuite il est vrai qu’en France on a « vite fait » de donner des avis « autorisés » sur les dopés étrangers; par exemple pour Contador les vraies infos peuvent faire penser que ce coureur ne sera pas forcément sanctionné, il faut attendre avant de jeter en pature ce coureur espagnol; on pourrait penser que les Autorités distilent peu les infos de prévention, mais je ne suis pas trop d’accord car l’AFLD fait un énorme travail, et je pense que le sportif pense toujours que ça n’arrive qu’aux autres; c’est sur le terrain qu’il faut éduquer, dire et redire toujours la même chose. Bien cordialement; jjM

  3. loïc

    bjr,

    quoi qu’on en pense, cela relève quand même à mon sens de la faute professionnelle de ne pas lire la notice du médicament quand on est sportif international. Après, pour toucher de près le milieu de la santé et justice, il apparait que de nombreux sportifs prennent des médicaments, pas forcément interdits, mais qui ont la réputation d’améliorer les perfs (ex : hormones thyroidiennes, digitaliques, cafeine…) alors pourquoi pas heptaminol en combinaison avec autre chose qui serait passer au travers du contrôle ?

  4. Jean Jacques Menuet

    Tout à fait d’accord et d’ailleurs je pense que les bilans des sportifs par leurs fédés devraient inclure le dosage de la « TSH » (recherche de manipulation au niveau de la thyroïde); Après, la lutte contre le dopage passe par pas mal d’inégalités politiques et « sociétales »: par exemple on parle de réveiller des coureurs cyclistes en pleine nuit sur le Tour de France: un joeur de foot l’accepterait-il ???? non car on nous dit bien qu’il n’y a pas de dopage dans le foot tout simplement parce qu’il s’agit d’un sport où le dopage ne serait pas utile…. Et le rugby, et le tennis …. La lutte acharnée contre le dopage OUI et encore OUI mais dans tous les sports; encore merci pour votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *