CHIEN ET SPORT !!!

Vous avez un chien sportif ou qui peut le devenir ? Vous avez besoin d’être stimulé pour pratiquer un peu de vélo ? c’est votre chien qui va être content, … on y va :

Partons de l’hypothèse que votre chien est bien dressé … hum… Devancer son maître de 2-3 mètres pas plus, ça se travaille dès l’âge de 5-6 mois en roulant « au pas » avec une laisse de plus en plus courte, puis on tente de le lâcher.

Pas question de rouler longtemps et trop vite chez un chien de moins de 18 mois ; surtout s’il s’agit de chiens qui présentent parfois des dystrophies de hanches ou d’épaules.

Pas question de rouler avec un chien en surpoids ou malade ou de plus de 10 ans ou une chienne enceinte ( !)

Le repas qui précède doit dater de plus de 2 heures ; sinon l’estomac peut se stranguler, cause de décès ; et puis le chien (comme vous, mais là on ne parle pas de vous !) doit avoir digéré avant  le départ de cette sortie.

S’il fait chaud sortir en début de matinée ou en fin de journée.

Etre très ferme dans le coaching de cette sortie : « pas bouger » pendant qu’on sort le vélo et que l’on va monter dessus, « au pied » si pour une raison ou une autre il faut s’arrêter, « doucement » s’il faut ralentir ; le chien doit absolument parfaitement répondre au rappel, s’il est bien dressé il tourne un peu la tête vers vous très régulièrement et il s’adapte à votre vitesse (« laisse virtuelle », c’est le but) ; il ne doit pas vous distancer de plus de 2-3 mètres, ou bien rester à votre droite ou votre gauche, selon la configuration du terrain ; il me semble que c’est difficile à gérer si le chien est derrière le vélo; dans cette activité ludique le chien est prêt à faire des efforts, il comprend vite et quelques croquettes vont activer l’éducation ; si vous avez un jardin, faites quelques tours d’apprentissage. Il me semble risqué d’attacher le chien même avec une longe. Si vous roulez à deux vélos , je conseille que le chien soit entre les 2 vélos espacés de 10 mètres environ. Toujours bien anticiper en regardant loin devant vous : des enfants qui arrivent, un chien en liberté, etc. etc. ; c’est là que le chien doit avoir un rappel sans faille. Attention à la surface du sol : silex par exemple.

Prenons l’exemple d’une sortie d’une bonne heure : il va s’agir d’optimiser l’endurance de votre chien :

  • les 10 premières minutes tranquilles, en roulottant à allure d’une bonne marche, et puis votre chien va d’abord faire ses vidanges !
  • accélérer ensuite progressivement sur 10 minutes, pour atteindre une allure autour de 8-maxi 10km/h, à maintenir régulièrement.
  • faire une pointe de vitesse autour de 15 km/h pendant 2 minutes, revenir au calme autour de 10km/h pendant 3 minutes ; refaire une accélération régulière autour de 12 km/h pendant 2 minutes ; ce temps de fractionné (2mns/3mns) est répété 2 à 4 fois selon la « santé » de votre chien.
  • puis retour au calme pendant 10 minutes autour de 8 km/h
  • et c’est au trot que vous rejoindrez votre voiture ou votre domicile pendant la dernière minute.
  • Le cadeau : si le terrain de sortie le permet, faire une pause pendant la sortie, lancer des bouts de bois.

Proposer à boire de l’eau fraîche dès le retour, à volonté. Ne pas lui proposer à manger dans l’heure qui suit. Prévoir une ration plus importante pour le repas qui suit. Bien vérifier le poil, la peau, les yeux, les coussinets, entre les coussinets (certaines herbes peuvent rentrer entre les coussinets et donner des infections) Brosser votre compagnon. S’il fait très chaud, le passer sous la douche ou un jet d’eau à température fraiche mais pas trop froide.

2 Comments CHIEN ET SPORT !!!

  1. FUL

    et d’ailleurs des disciplines existent où l’on fait du sport avec son chien:
    le canicross et le caniVTT!
    Et autant dire que c’est du sport!!!!

  2. Jean Jacques Menuet

    je suis d’accord !! Mon labrador de 4 ans m’accompagne dans mes footings et mes parties de pêche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *