cyclisme la peur de la chute, pourquoi et que proposer ?

Cyclisme : la peur de la chute, la peur de glisser, la peur de la « frotte », pas facile …

Les coureurs concernés : le sprinter bien sûr ; le grimpeur car la différence se fait très souvent plus dans les descentes que dans les ascensions ; et dans le peloton lorsque ça roule vite et qu’il y a des « vagues »

Problématique fréquente dans le cyclisme amateur et professionnel : la peur de la chute ; que peut-on proposer ?

Quels sont les mécanismes qui peuvent être en cause :

  • Déjà le facteur « génétique» : il y a des casse-cou quasi « inconscients », il y a des coureurs plus réservés et prudents. Dès l’enfance on peut déceler le profil mental par rapport à la peur.
  • Certains cumulent un manque de confiance en soi et/ou un manque de confiance dans les autres coureurs. Mentalement la problématique et donc le travail proposé seront différents.
  • La sécurité du matériel: un coureur qui par exemple n’a pas confiance dans l’adhérence de ses boyaux sera plus sur les freins.
  • L’âge du coureur: le plus souvent rien à voir entre un jeune coureur qui cherche à se faire connaître, à trouver un bon contrat ; et un coureur mature père de famille, qui approche ou dépasse la trentaine, qui gère un patrimoine, et qui inconsciemment pense aux conséquences de la chute.
  • Les expériences de chute : un coureur qui a chuté à plusieurs reprises, accumulé plusieurs fractures, gardera consciemment et inconsciemment des « images » traumatiques. La médiatisation des chutes, les coureurs qui partagent entre eux les vidéos les plus dramatiques, etc. …
  • Plus le coureur a peur plus il risque la chute: le coup de pédale est alors plus heurté, l’approche des virages n’est pas fluide, mentalement le « lâcher-prise » n’est pas présent. « Je fais du VTT, si sur un chemin étroit il y a un gros caillou devant moi, plus je me dis qu’il ne faut surtout pas que je me prenne le caillou, plus je risque de foncer dessus » ; en hypnose on dénomme ce phénomène « auto-hypnose négative » Le stress (conscient ou inconscient) perturbe la qualité de la contraction musculaire (échanges calcium/magnésium perturbés dans les citernes qui entourent les fibres musculaires)
  • La pluie bien sûr : l’adhérence est diminuée ; mais en même temps ça roule moins vite, et les statistiques montrent que le risque de chute est moins élevé lorsque les conditions sont dangereuses. Moins il y a de danger plus l’attention du peloton se relâche plus il y a risque de chute.
  • L’absurdité dangereuse de certains parcours, surtout à l’approche de l’arrivée : des chicanes, des virages dangereux, des obstacles dangereux : quid de la responsabilité des organisateurs de certaines courses ?

 

Les solutions à proposer ?

  • La sécurité des parcours: tracés, protection des îlots directionnels, protection des murets dans les descentes, etc.
  • La sécurité du matériel
  • Le travail à l’entraînement: il m’arrive de conseiller par exemple des sorties VTT sur des parcours vallonnés, en roulant et virant dans des flaques, pourquoi pas par groupe de quelques coureurs qui vont simuler la « frotte », toucher les épaules, travailler la fluidité et le relâcher dans les courbes, etc. Un travail de descente en ski, un travail en roller autour de plots pour travailler la fluidité des virages, pourquoi pas de la conduite automobile sur des pistes de glace.
  • Le travail de proprioception +++
  • Le travail du mental: pas facile, certains coureurs sont réceptifs, d’autres non. On utilise des techniques d’ « imaging » (visualisation) : en situation de détente du mental (sophrologie ou hypnose) : descente de cols, ralenti et arrêts sur images pendant les descentes : abord du virage, position des pieds, relance après le virage, fluidité de la « glisse », etc. etc. Un travail sur la confiance, etc. etc. De bons résultats sont obtenus avec certains coureurs.

 

Et donc une prise en charge devra toujours être proposée, avec des résultats incertains mais il faut souvent associer plusieurs outils : entraînements spécifiques, travail du mental.

Un grand merci pour votre fidélité sur ce blog qui depuis 2009 a accueilli 10 millions de visiteurs, pour des conseils de terrain en médecine du sport et en nutrition du sport.

J’anime ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport, mais également je propose sur un autre site https://www.seance-sophrologie.com/ des séances de sophrologie à télécharger pour prendre en charge des maladies psychosomatiques avec par exemple une séance de sophrologie pour calmer la colopathie fonctionnelle, des séances de sophrologie contre la migraine, des techniques pour apaiser le stress, des séances de sophrologie pendant la grossesse, des séances de sophrologie pour mieux dormir ; vous pouvez également télécharger des séances de sophrologie pour préparer un concours ou un examen, trouver des conseils pour augmenter la mémoire. Je propose également des séances de sophrologie pour l’arrêt du tabac, et de nombreux autres thèmes. Le coût pour télécharger ces nombreuses séances est modique ; le webmaster qui gère le site doit gérer fort logiquement des frais ; mais pour tester gratuitement cet outil qu’est le travail du mental je propose une séance gratuite de sophrologie, dont l’objectif est d’apprendre à calmer le stress, à maîtriser les tensions. J’ai conçu des séances de sophrologie à télécharger pour travailler le mental chez le sportif, par exemple de la  sophrologie pour le cycliste, des séances pour le travail du mental du joueur de tennis, des séances de sophrologie à télécharger pour le joueur de foot, etc. etc. Lorsque les charges d’entraînements  sont importantes, une technique me semble utile pour le sportif pour mieux récupérer : il s’agit de la microsieste, cette technique est également utile si l’étudiant en période de révisions est obligé de réduire son sommeil : grâce à la microsieste il pourra ainsi mieux récupérer et réparer les conséquences d’un sommeil insuffisant.

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

–site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *