ELECTROSTIMULATION ET MUSCULATION ???? Voici une « ptit » truc qui marche bien….

article mis à jour le 10-10-2013

Faire du muscle avec le programme « musculation » d’un matériel d’électrostimulation ? ça marche ??? voyons voir … pour ma part je propose autre chose

Les magazines de sport sont remplis de pubs avec des sportifs référents et bien musclés occupés à faire une séance d’électrostimulation pour faire leur muscu; ça marche ?  ma réponse, étayée par une présence sur le terrain depuis plus de 20 ans et le travail interactif avec des entraineurs et préparateurs physiques de renom : NON, c’est du bidon, bidon complet: ça ne marche pas si ce n’est à faire vendre du matériel …

Par contre il me semble que le protocole qui suit est très intéressant à suivre, je l’utilise depuis longtemps, il est physiologiquement et nutritionnellement LOGIQUE, j’explique : 

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

LE PRINCIPE =

Après une séance de musculation pendant laquelle le sportif a par exemple travaillé ses vastes internes et ses quadris (exemple du cycliste qui a fait une séance de bosses, sprints en bosse ou départ arrêtés en bosse, ou montée « tranquille » de bosses avec de la résistance), les muscles qui ont travaillé « hurlent » : « on veut à manger et à boire pour se reconstruire !!!!!!!!!!!! »

ET pendant une séance d’électrostimulation en programme capillaire, il existe un afflux de sang dans la région située sous et autour des électrodes DONC LES NUTRIMENTS (eau, sucre, protéines, minéraux etc.) vont « rentrer » de façon privilégiée et en plus grande quantité dans les muscles qui ont travaillé et au contact desquels les électrodes ont été placées, LOGIQUE !!

EN PRATIQUE : et bien c’est tout simple, voici un exemple de protocole ; le sportif rentre de sa séance ; très vite il boit un peu de Vichy St Yorre s’il a beaucoup transpiré (surtout si la sueur est « salée ») et s’il ressent que ses muscles sont « acides »; ensuite il consomme en 5 minutes environ 300 à 500ml d’une boisson bien sucrée comme de l’eau plate et 4 bonnes c-à soupe de sirop de fruits, puis il prend le temps de consommer tranquillement un tout petit verre d’eau avec 20 à 40g de protéines (selon son poids) à plus de 90%, puis un verre de Yop ou un yaourt aux fruits ou une boisson au soja dans laquelle il aura par exemple mixé une banane bien mure et une poire ou un peu de compote ou quelques fraises. D’autres compléments (Arginine, Citrulline, Ornithine, Glutamine, Valine, Leucine, Isoleucine, Magnésium; en veillant aussi à des apports calcique quotidiens suffisants) peuvent être associés au cas par cas, chez le sportif de haut niveau par exemple mais bien sûr dans le respect d’une éthique sportive et médicale. 40 à 50 minutes plus tard ces nutriments (protéines et sucres) sont présents dans le sang, et pendant la séance d’électrostimulation ces nutriments vont « rentrer » beaucoup plus dans les muscles qui ont travaillé pendant l’effort et en regard desquels sont placées les électrodes que dans les muscles qui n’ont pas travaillé et qui ne sont pas stimulés par le programme capillaire. C’est un protocole que j’ai par exemple mis en place pour quelques boxeurs pros pour renforcer le bras dominant. Et ce protocole me semble très logiquement être indiqué lors du travail de musculation chez un sportif pour corriger une asymétrie musculaire par exemple post chirurgicale (ménisque ou LCA chez un joueur de foot) ou constatée -par exemple chez le cycliste- par un enregistrement des puissances droite/gauche avec des capteurs au niveau des pédales.

Cet article est un bon complément de l’article http://www.medecinedusportconseils.com/2013/10/04/sportifs-comment-gagner-et-progresser-en-force-et-en-puissance-la-prise-de-masse-est-elle-obligatoire-conseils-et-protocole-nutritionnel-de-musculation-qui-respecte-la-sante/ 

merci à tous pour votre fidélité sur ce site 

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

     –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–

3 Comments ELECTROSTIMULATION ET MUSCULATION ???? Voici une « ptit » truc qui marche bien….

  1. Carlos,

    Bonjour Doc, je voudrai avoir une précision sur le programme capillarisation s’il vous plait :

    Dans la notice il y a écrit :  » Toutefois, une utilisation prolongée ou trop fréquente de ce programme pourrait induire une modification des fibres rapides en fibres lentes, ce qui risquerait de diminuer la performance pour les sports de force et de vitesse » ( je suis footballeur )

    Est ce que ça peut être nocif ( fibres rapides qui devienne des fibres lentes) si j’utilise le programme capillarisation après chaque entrainement ( 4 fois /sem + jour de match)?

    Sportivement

  2. Jean Jacques Menuet

    ok, bonne question; non 30 mns d erécup capillaire pour moi ça ne pose pas de pb; limite cette récup limite le risque de blessure; cdlt, jjM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *