LE COUP DE CHALEUR REPRESENTE UNE URGENCE MEDICALE, ATTENTION PRUDENCE !!

Les températures sont élevées, le coup de chaleur peut survenir chez une personne au repos, et chez un sportif à l’entraînement ou en compétition…

Dr Jean-Jacques Menuet, http://www.medecinedusportconseils.com/

Le coup de chaleur c’est une insolation sévère. Il survient lorsque les mécanismes d’adaptation de l’organisme à la chaleur sont dépassés. Le mécanisme de la sudation s’arrête, la température centrale s’élève, des cellules commencent à mourir, la vie de la personne est en danger.

Il peut survenir au repos surtout chez l’enfant dont le corps est compos de plus d’eau que le corps de l’adulte ; ou tout au contraire chez la personne âgée dont l’état de santé est médiocre et l’environnement défavorisé.

Intéressons nous surtout au coup de chaleur chez le sportif 

Sans oublier les risques également chez la personne qui jardine en plein soleil, le pécheur, et les professions exposées (ouvriers du bâtiment, travailleurs au bord des routes, etc.)

Pour la prévention c’est très simple : lire ou relire l’article http://www.medecinedusportconseils.com/2010/07/02/sport-et-canicule-sport-et-chaleur-attention-danger/

Les circonstances qui favorisent le coup de chaleur :

  • Une chaleur humide (la sueur ne s’évapore pas alors que le mécanisme qui rafraîchit l’organisme c’est justement l’évaporation de la sueur)
  • Le surpoids
  • Le jeune âge ou l’âge avancé
  • La consommation d’alcool avant  l’entraînement ou la compétition
  • Un diabète mal équilibré, une maladie cardiaque, une hypertension artérielle,  un traitement par diurétiques
  • La consommation de shit ou de cocaïne ou autres drogues
  • La consommation excessive de café (ou de caféine chez certains sportifs)
  • Eviter la bière qui est plus diurétique (= qui fait uriner)

 

Les premiers signes:

  • Un mal de tête
  • Des nausées
  • Des petits vertiges
  • Le pouls qui s’accélère
  • Le geste technique se désorganise

 

Les symptômes du coup de chaleur installé :

  • La sudation ralentit
  • Les maux de tête +++
  • Comportement étrange, on ne sent plus son corps, sa foulée, fatigue anormale, faiblesse des jambes, jambes molles.
  • Le cœur s’accélère
  • La respiration est rapide et peu ample
  • La peau est rouge, ça chauffe
  • Très vite une perte de connaissance peut survenir

 

Bien écouter son corps et ses sensations pour interrompre une activité physique ou sportive dès le MOINDRE signe (mal de tête, mauvaises sensations respiratoires, petits vertiges, etc.) : quitter très vite le soleil pour se mettre à l’ombre, boire +++, se rafraîchir : s’asperger d’eau ; ne pas hésiter à consulter rapidement un médecin.

Savoir assister un sportif qui vous accompagne.

Je conseille également la lecture d’un document rédigé par le Ministère de la santé : http://www.sante-sports.gouv.fr/que-faire-en-cas-de-canicule.html

POUR CONCLURE : PREVENTION ++++  en lisant bien cet article : http://www.medecinedusportconseils.com/2010/07/02/sport-et-canicule-sport-et-chaleur-attention-danger/

Dr Jean-Jacques Menuet, http://www.medecinedusportconseils.com/

1 Comment LE COUP DE CHALEUR REPRESENTE UNE URGENCE MEDICALE, ATTENTION PRUDENCE !!

  1. Jean Jacques Menuet

    Tu es étudiant en médecine ? détaille un sujet précis car la « médecine du sport » c’est bien vaste et comment veux-tu que je t’aide si le sujet est trop large; merci de le comprendre; Jean-Jacques Menuet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *