Les « GOUROUS » dans le sport…, Le radis noir …. qu’en penser? Les Vrais ou faux OSTEOS ? OUI il y a de très bons OSTEOPATHES et l’Ostéopathie a toute sa place dans le sport

Les « GOUROUS » et le sport

Le radis noir ? trésor de santé et de performance ou « gadget » de rebouteux ? Radis noir, raisin noir, rester allongé dans le noir : un certain obscurantisme !!!

Oui la VRAIE OSTEOPATHIE trouve toute sa place dans la prise en charge du sportif, mais on assiste à des dérives…

Le radis noir (Raphanus Sativus Niger) présente des vertus digestives car il tonifie les sécrétions de la vésicule biliaire donc la digestion s’en trouve facilitée ; point.

Mais de grâce que les charlatans arrêtent de parler du « foie qui toxine », du « foie qui est à tonifier » Il est de la responsabilité de certains professionnels de la santé de véhiculer auprès des sportifs cette notion de « foie malade » : des herboristothérapeutes, des pseudos kinés qui exerceraient de la « médecine chinoise » (je rappelle que notre culture notamment culinaire est différente), des ostéopathes avides de s’attirer de la clientèle profitent de la crédulité de certains sportifs pour faire progresser des notions ésotériques. Ces mêmes personnes qui enferment le sportif dans des régimes bidons, en éliminant les laitages, le café, certains aliments ; ces « thérapeutes » vont à l’encontre de la véritable éducation du sportif.

J’ai rencontré des sportifs convaincus par leur « gourou » qu’ils devaient rester à jeun la veille d’une compétition, laver leur organisme en buvant leur propre urine, s’allonger et rester dans le noir en mangeant du raisin noir pendant les heures qui précèdent le départ ou le match !!!!

Oui je prescris parfois du radis noir (plutôt sous forme homéopathique) mais lors d’indications digestives justifiées : nausées, pesanteur digestive, lourdeurs digestives après un repas.

Donc petit « coup de g… » car vraiment ça devient lassant de voir les sportifs parler de régime à la chinoise, .d’ostéopathes qui font bien « craquer » le dos, qui remettent des vertèbres, qui voient 3 fois en une semaine un cycliste après une chute car « ses intestins ont bougés » : vaste foutaise, on pourrait remettre une vertèbre ???, peut-être mais elle retrouve vite sa place, la meilleure prise en charge étant de bétonner la ceinture musculaire abdominale. Des ostéopathes qui remettent les viscères en place, le cerveau en place : arrêtons, laissons travailler les vrais ostéopathes qui examinent leurs sportifs pendant une heure, qui travaillent sur la posture et qui connaissent des choses que nous médecins ne connaissons pas. Refusez de consulter des kinés qui vont s’occuper de votre foie pendant 10 séances, vous prescrire un « régime », vous faire boire des tisanes  avant  de soigner votre tendinopathie !

Certains sportifs en quête de surnaturel, d’ésotérisme sont des proies faciles. De nombreux instituts ou écoles bidons enseignent à des étudiants en recherche de formation lucrative qui ont parfois connu des échecs dans d’autres formations ; ils envahissent le marché à un tel point qu’en ville ils deviennent trop nombreux.

Un de mes amis, ostéopathe qui enseigne en milieu universitaire vient d’arrêter sa pratique, il ne supporte plus l’inflation d’installations de ces charlatans qui racontent n’importe quoi et qui manipulent psychologiquement le sportif en lui recommandant de se faire « remettre le bassin » 2 fois par mois ou avant  un objectif sportif.

MAIS ATTENTION : j’affirme qu’il y a de très bons Ostéopathes, d’excellents praticiens qui font des manipulations vertébrales, et bien sûr que la plupart des kinés exercent parfaitement leur travail avec une éthique irréprochable ; et nous médecins avons besoin de travailler avec ces praticiens ; mais bon, sachons faire le ménage.

Ajout à cet article à la suite de nombreuses réactions

De nombreux ostéopathes ont réagi favorablement à cet article, ils sont, comme la plupart de leurs confrères de très bons ostéos, ils savent poser un diagnostic, ils abordent avec éthique les prises en charge qu’ils proposent, très souvent ils trouvent des pistes que nous médecins n’avons pas mises en évidence; que l’on ne se méprenne pas: mon combat est de répéter en boucle qu’autour du « couple sportif-entraîneur » les intervenants qui travaillent (kiné, ostéo, prépa physique, doc, etc) doivent communiquer, chacun se complète, sans notion de hiérarchie et encore moins de pouvoir ou d’emprise sur le sportif. Ce « coup de gue… » n’est là que pour renforcer le ras le bol de certains praticiens: docs comme kinés comme ostéos comme entraîneurs. Bien évidemment que l’ostéopathie trouve toute sa place dans la prise en charge d’un sportif, j’en suis le premier convaincu, déjà par les résultats que j’observe sur le terrain. Concevez aussi que ce site est un lieu d’échange, cet article me l’a démontré, et au final les ostéos qui ont été « choqués » (mais je comprends leur réaction) ne sont pas très nombreux. Cordialement à tous. JJM

9 Comments Les « GOUROUS » dans le sport…, Le radis noir …. qu’en penser? Les Vrais ou faux OSTEOS ? OUI il y a de très bons OSTEOPATHES et l’Ostéopathie a toute sa place dans le sport

  1. thomas

    salut doc,
    quel « vrai bon » Ostéo conseillez vous a proximité de St-Quentin qui a une connaissance dans le milieu du cyclisme en compétition.
    encore merci pour ce site qui est riche conseils !!!!!
    a bientôt
    Thomas

  2. Jean Jacques Menuet

    Ok Thomas, je téléphonerai à mon ami Francis MOREAU avec qui j’ai travaillé pendant sa très belle carrière; j’en connais deux mais je préfère avoir son avis. Reformule moi ta demande sur mon adr email: jjmdok@wanadoo.fr; à bientôt, JJAC;

  3. aurelien

    Salut,c’est moi qui t’aider demander de faire un article sur les radis noirs donc pour toi faire une cure de radis noirs 3semaines avant un objectif ne sert à rien? Tu trouve ça inutile ?

    Merci de ce conseil.
    A bientot

  4. Jean Jacques Menuet

    Aurélien: le radis noir n’est pas dangereux; ça peut constituer une solution pour mieux digérer, par contre « préparer le foie en le nettoyant des toxines » là je dis que c’est du charlatanisme; ce que je veux dire c’est que la performance sera apportée par le mental, la classe du coursier, la nutrition, l’intelligence sur la course, le physique, l’état de fraîcheur, un peu la chance mais beaucoup beaucoup beauoup moins par le radis noir; bonne chance pour ton objectif; jjM

  5. Jean Jacques Menuet

    oui, il s’agit d’un conseil judicieux; attention, je précise à nv que dans cet article je ne pars pas en guerre contre les ostéos !!! ils ont tte leur place dans le suivi d’un sportif, mais travaillons ensemble et échangeons, et … quand même certains de ces praticiens ont une éthique limite; comme certains médecins, je le reconnais; allez! bien cordialement; jjM

  6. Sauer

    Bravo pour votre analyse sur les ostéopathes du sport. Certains sont très bons et dignes de confiance, mais tout ostéopathe invoquant la sphère viscérale ou crânienne pour traiter les problèmes locomoteurs d’un sportif doit être considéré comme un véritable charlatan. Le consensus est total à ce sujet.
    MS Ostéopathe exclusif

  7. Mickaël

    Comment trouver ces bons ostéopathes ?
    J’en recherche un à Paris, avec l’espoir de soulager des petits problèmes (pubalgie, rotule) qui durent depuis trop longtemps.

  8. Jean Jacques Menuet

    bjr et merci pour votre commentaire; sur ce site je ne peux pas donner de coordonnées, ce qui reviendrait à faire de la « pub »; le mieux est de choisir un kiné qui fait de l’ostéopathie et qui a une clientèle de sportifs; prenez peut-être des infos auprès d’un club de foot ou tennis etc dans votre région; bien cdlt, jjM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *