ATTENTION: sans le savoir tu peux être POSITIF lors d’un contrôle anti-dopage +++

ATTENTION DANGER …+++ Un contrôle anti-dopage (= prélèvement des urines) peut avoir lieu en compétition mais aussi à l’entraînement. C’est un des seuls moyens pour éviter la triche et te protéger contre ceux qui ne jouent pas le jeu ; donc un contrôle ce n’est pas une sanction.

+++ Dans les urines on retrouve tous les médicaments qui ont été pris par un sportif; il y a des médicaments autorisés, et il y a des médicaments interdits ; toi tu n’es ni pharmacien ni médecin DONC à chaque fois que tu vois un médecin tu dois lui préciser que tu pratiques la boxe en compétition ; et chez le pharmacien tu demandes de bien vérifier que l’ordonnance ne contient aucun médicament interdit. Si un copain ou quelqu’un de ta famille te propose un médicament pour soigner un rhume ou autre chose, n’hésite-pas à téléphoner à ton médecin ou au pharmacien pour être certain que ce médicament est autorisé ; si tu as internet, tu tapes 

http://www.afld.fr/vidal.php

, tu tapes le nom du médicament et tu as la réponse.

+++ ATTENTION aussi au CANNABIS ; le médecin n’est pas là pour juger, il est là pour expliquer ; ce que j’explique c’est que le cannabis n’améliore pas la performance, au contraire (moins de force, moins de lucidité, moins de réflexes), et qu’il est toxique pour la santé (gorge, bronches, cerveau) SURTOUT tu dois savoir que le cannabis se retrouve très facilement dans les urines ; si tu as fumé dans les jours qui précèdent tu sera positif au contrôle et tu seras sanctionné. Les autres drogues sont également facilement retrouvées.

+++ Si tu fais de l’asthme, de l’allergie, du diabète, et d’autres maladies, les produits que tu prends pour te soigner ne seront autorisés QUE SI tu envoies à l’ « AFLD » (Agence Française de Lutte contre le Dopage) un dossier appelé « AUT » (Autorisation d’Usage Thérapeutique) ; tout cela tu vois avec ton médecin traitant ; tout est détaillé sur le site de l’ « AFLD » : http://www.afld.fr/

Enfin il faut également penser au risque élevé des achats sur Internet, surtout sur des sites étrangers, mais aussi sur des sites français, où fleurissent des propositions d’achat de poudres diverses (pour prendre de la « masse musculaire … » dont certaines contiennent des produits non seulement interdits, mais surtout DANGEREUX, au regard du médecin dont la mission est de veiller à la santé de ses patients; quelques exemples: testostérone, IGF1, DHEA, Insuline, …. sans commentaire; prétendre lutter contre le dopage est une chose, s’en donner les moyens semble en être une autre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *