la boisson d’attente: que faut-il boire avant le départ ? Tour de France 2018

Chronique jjdok 2/21 Tour de France2018: « la boisson d’attente »: pourquoi, comment

Chaque jour sur ce Tour de France je partage avec vous une chronique sur un fait de course, ou sur des détails de la vie de nos coureurs ; sans langue de bois j’aborderai tous les débats, tous les questionnements.

Hier j’ai détaillé la composition du petit déjeuner, aujourd’hui je parle de la « boisson d’attente »

Les coureurs ont consommé leur petit déjeuner 3 voire 4 heures avant le départ, puis ils ne mangent plus, ou alors quelques petites bouchées de barres de céréales s’ils en ressentent le besoin, mais le principe à respecter est que l’estomac soit vide dès le début de l’effort, car « digérer ou pédaler il faut choisir » !!  L’objectif de la boisson d’attente est d’entretenir pendant les 2 heures qui précèdent le départ une hydratation correcte et un bon niveau de carburant glucidique.

Composition de cette boisson : 500ml d’eau plate, un peu de sirop de fruit pour le goût, une dose rase de maltodextrines (notre partenaire nutrition Overstims nous fournit du « MALTO »), et des minéraux (une composition personnelle qui contient tout ce que le coureur va perdre en transpirant : des minéraux bien sûr dont le Potassium le Sodium, mais aussi du Zinc, du Cuivre, du Magnésium ; plus il fait chaud plus le coureur va transpirer et donc il est intéressant de « stocker » un peu de tous les composants de la sueur. Car perdre des minéraux pendant l’effort favorise les crampes, accélère la déshydratation, et le coureur va perdre de la puissance (si on perd 1% de son poids en eau on perd 10% de puissance, c’est tout simplement énorme …)

Le conseil est de consommer une gorgée de cette boisson toutes les 10 minutes pendant les 90 minutes qui précèdent le départ. Nos 8 coureurs suivent ce conseil essentiel en nutrition du sport.

Demain, chronique intéressante, je vais tâcher de vous expliquer la nutrition pendant la course.

A demain ?

 

J’« alimente » régulièrement ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport ; également mon webmaster gère un site de séances de sophrologie du sport sur lequel je poste des enregistrements de terrain qui s’adressent à tous les sportifs, avec des séances spécifiques pour le cycliste, le joueur de tennis, le joueur de foot, etc. etc. . Ce site : https://www.seance-sophrologie.com/

comment s’alimenter avant de faire du sport, quel aliments avant l’entrainement ou la compétition

Que doit-on manger avant l’effort ? Que faut-il manger avant un match, avant une compétition de course à pied, comment s’alimenter avant un entraînement de vélo ou une course de vélo, que manger avant de nager, comment s’alimenter avant un match, etc. etc.

Chaque sport est différent, chaque sportif est différent, chacun se fait son expérience, en apprenant parfois de ses erreurs. Continue reading

AVANT le départ d’une course cycliste (mais aussi d’un cross en athlé, d’un match de foot, de hand, etc) il faut consommer un sucre rapide : pourquoi ?

10 minutes avant  le départ d’une course cycliste et quelle que soit la durée de la course (même s’il s’agit d’un prologue de 6 kms !) il est INDISPENSABLE de consommer un tube ou un sachet de concentré de glucose (toutes les gammes de produits de l’effort en proposent) ; il faut le consommer tranquillement et surtout bien rincer la bouche avec une gorgée d’eau plate.

Ce conseil concerne en fait TOUS les sports dès lors qu’une dépense énergétique notable est engagée dès le début de l’effort; on peut donc bien sûr exclure la marche, l’équitation, la pétanque, un simple footing loisir; ici je ne parle que d’un effort en compétition. Continue reading