10 conseils pour la nutrition PENDANT une séance d’entraînement

La lecture de ces conseils, rédigés de façon simple, est plutôt adaptée au jeune sportif 

1-  L’échauffement : il sert à augmenter la fréquence cardiaque, la fréquence de la respiration, la dilatation des artères (dont les artères du cœur), la température des muscles ; et les hormones de l’effort se mettent progressivement en action.

2-  Si l’entraînement dure moins d’une heure, tu peux ne boire que de l’eau (plate car les bulles c’est long à digérer) Si l’entraînement dure plus d’une heure il faut boire de l’eau qui contient du sucre : soit une boisson de l’effort achetée dans le commerce, soit tu fais toi-même ta boisson : dans une bouteille vide d’un litre et demi tu mets d’abord 2 cm de sirop de fruits ou 4 sucres ou une bonne c-à soupe de miel, puis tu complètes avec de l’eau (l’eau du robinet convient très bien)

3-  S’il fait chaud et surtout si tu transpires beaucoup ta boisson doit contenir du sel : tu ajoutes alors dans ta boisson 3 pincées de sel, c’est OBLIGATOIRE.

4-  Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire : quand tu as soif c’est que tu es déjà déshydraté ; tu commences à boire dès le début de la séance, puis très régulièrement, environ 2 gorgées toutes les 10 à 15 minutes mais ça dépend des conditions climatiques.

5-  Au MINIMUM il faut boire 500 ml par heure ; si tu transpires beaucoup il faut boire plus.

6-  Si ton dernier repas date de plus de 4 heures : dès le début de l’échauffement puis au milieu de l’entraînement tu manges une barre de céréales (vérifier que le pourcentage de graisses est inférieur à 7-8%) ou une pâte de fruits ; pas de banane (aliment TRES long à digérer)

7-  Si tu présentes la moindre douleur (un muscle, un tendon, une articulation) : tu stoppes ton entraînement, s’il y a un coach tu lui signales tout de suite ; si tu es seul tu vas voir ton médecin le lendemain si ça ne va pas mieux.

8- Ne pas consommer pendant l’effort des boissons » énergisantes qui sont plutôt utilisées pour « faire la fête » : elles déshydratent, augmente la fréquence cardiaque, AUCUN médecin du sport ne les conseille …

9- Il faut que tu aies TOUJOURS dans ton sac de sport un tube de granules d’ARNICA  5CH et un tube de CUPRUM  5CH : si crampes, ou si moindre douleur : tu prends tout de suite 5 granules de chaque, que tu laisses fondre dans la bouche.

10- Si l’entraînement a été dur, intense, que tu as vraiment « mal » partout, dès la fin de cet entraînement tu prends 10 granules d’ARNICA  5CH

4 Comments 10 conseils pour la nutrition PENDANT une séance d’entraînement

  1. Antoine

    Il y a un problème dans cette phrase: « puis très régulièrement, « genre » 2 gorgées toutes les heures »
    2 gorgées par heure, cela n’est pas suffisant. A l’occasion de notre stage de préparation, il m’a était précisé d’essayer de boire 2 ou 3 gorgées toutes les 5/10 minutes.

  2. Jean Jacques Menuet

    Bravo pour ta vigilance Antoine; bien évidemment que j’ai fait une erreur de frappe !! j’ai modifié mon article, merci !!

  3. Denys

    Bonjour,

    Je n’ai pas vu d’article sur sur les produits que l’on trouve dans les magasins de sport (marque Overstim ou punch power par exemple). Si c’est le cas, je m’excuse de polluer le site… 🙂

    J’ai du mal a faire la part des choses entre les arguments marketing et le réel intérêt de ces produits par rapports à des préparations ‘Maison’.

    Exemple de contenu d’un pack Marathon (http://www.overstims.com/PACK-MARATHON?gclid=CPzz-o27zL0CFUTHtAodzFcAfA)
    on y trouve (je site :
    Oubliez mur, crampes, passages à vide et optimisez votre énergie pour ce qui sera certainement votre meilleur marathon avec le pack marathon OVERSTIM.s :

    En rechargeant et augmentant vos réserves énergétiques les 3 jours précédents l’épreuve avec Malto antioxydant.

    En réunissant les meilleures conditions de départ, via un petit déjeuner énergétique, équilibré et digeste, avec Gatosport,

    En stabilisant la glycémie dans l’attente du départ et en prévenant les hypoglycémies réactionnelles dues au stress avec la Boisson d’attente,

    En apportant une énergie régulière et progressive pendant votre marathon avec les gels énergétiques Energix liquide,

    En prévenant les perturbations musculaires avec les Gels Antioxydant liquide,

    En vous redonnant du punch quand la fatigue se fait sentir en fin de parcours avec les fameux Coup de Fouet liquide et Red Tonic Sprint Air liquide,

    Qu’en pensez-vous ?

  4. Jean Jacques Menuet

    ok Denys; je pense le plus gd bien de cette gamme de produit que je conseille très régulièrement aux sportifs qui me consultent; après, ce site se veut objectif et sans « pub »; cdlt, jjac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *