Quelques réflexions ….

Sans aucune prétention je vais ci-dessous exposer régulièrement mes réactions et réflexions concernant le sport: des informations, des faits de société, des problématiques diverses… Vos commentaires intéresseront les fidèles internautes de ce site, merci

 

le 18-10-2009

La médecine du sport est en train de mourir, tout simplement … le discours est clair: le sport de haut niveau doit bénéficier d’un suivi médico-sportif adapté; ok …

Mais dans les faits:

  • de nombreux CREPS ferment, on fait quoi des sportifs hébergés, on fait quoi au niveau de la restauration des sportifs qui bénéficiaient d’une nutrition adaptée ?
  • des structures hospitalières de médecine du sport ferment les unes après les autres, une « charrette » de services est encore programmée dans plusieurs CHU, services qui vont fermer dans les mois qui viennent, problème de rentabilité ? Les tests d’effort ne serviraient donc à rien? On va supprimer un outil essentiel en terme de suivi de l’entraînement avec pour objectif prioritaire la santé du sportif ?

Il ne faudra pas s’étonner si le sportif est mal suivi ou pire encore s’il va voir « ailleurs » …

 

 

le 13-10-2009: comme tous ceux qui ont connu et côtoyé Franck Vandenbroucke je suis triste même si je pense qu’il a trouvé maintenant la sérénité et la paix; un talent fou, une gentillesse et une recherche permanente de reconnaissance et d’affection, un sourire, un charisme, une sensibilité extrême, voilà des qualités propres aux gens exceptionnels. Oui il a dérapé dans sa vie, et alors ? Qui peut juger et surtout qui a le droit de juger ? Sa douleur de vivre a été perpétuellement ravivée par les donneurs de leçons qui rôdent dans certaines rédactions et par certains « pseudos » experts du sport. Ces gens là se fichent des dégâts qu’ils causent… Une leçon pour tous: le sportif de très haut niveau est loin d’être une personne solide, il a ses émotions, une fragilité extrême. A titre personnel je respecte le sport et le sportif, je ne juge pas, j’essaye de comprendre et quand je le peux j’essaye d’accompagner. Mais pour Franck nous avons tous échoué, soyons humbles …

1 Comment Quelques réflexions ….

  1. Eric

    ==> Devant n’importe quelle personne, la 1ère et meilleure approche, reste, et restera « l’humilité ». Les dérapages existants ou coexistants ne sont que les faits de la société bien souvent ; comme « l’habit ne fait pas le moine », on est pas à l’intérieur de la « problématique » d’un individu « lambda »
    voir de surcroit « sportif » quelque soit son niveau ; exister en 2010 au sein de la société actuelle est déjà une épreuve en soi ; pensez-y les adultes, quand vous attendez des résultats d’un enfant !^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *