Articles Taggés ‘site de conseils pour la microsieste’

microsieste mode d’emploi chez le sportif

21 juillet 2017

La microsieste ou comment bien récupérer en quelques minutes

Il existe une technique du mental qui permet de vite récupérer, chez le sportif (récupération après l’effort) mais aussi chez toute personne : s’offrir une pause rapide pendant son travail, ou chez l’étudiant se permettre une détente structurée pendant une après-midi de révisions avant un concours ou un examen.

La microsieste c’est quoi ? ce n’est pas du sommeil, ce n’est pas une vraie sieste, c’est un espace frontière entre la veille et le sommeil, espace mental pendant lequel le cerveau et le corps font la pause, mais pendant lequel un « travail » peut également se mettre en place ; selon l’indication recherchée : lutte contre le stress, récupération du sportif après la course. L’exemple type est celui du navigateur solitaire qui doit gérer son sommeil en fonction de ses repas et collations, état de la mer, coups de bourre ou pas, météo.

Si on débute sa microsieste après un repas ou une collation, la profondeur de l’état de détente sera supérieur.

Alors, comment faire une microsieste ?

  • S’installer confortablement, allongé ou semi-allongé, ou assis devant son bureau ou une table la tête qui repose sur les bras croisés.
  • La pénombre dans la pièce peut optimiser la qualité de la microsieste, mais une personne expérimentée qui sait bien gérer cet espace mental privilégié peut entrer dans cet espace de détente dans n’importe quelle situation, même s’il y a du bruit autour, même si le confort n’est pas présent : facilement cette personne s’installe dans une « bulle », s’isole et met entre parenthèses tout ce qui se passe autour et qui ne la dérange pas.
  • La durée : 10 à 15 minutes suffisent ; ce qui compte c’est la qualité et non pas la quantité.
  • Il existe bien sûr une technique, il faut « apprendre » à faire la microsieste, c’est comme un exercice : on apprend et ensuite ça devient un automatisme.
  • Un sophrologue ou un professionnel de la santé qui pratique l’hypnose, ou encore le « training de Schultz » peut vous apprendre à découvrir puis maitriser cette technique de la microsieste.
  • Pour ma part je fais le plus souvent la séance en direct avec le sportif ou le patient, j’enregistre l’exercice, et je remets à la personne l’enregistrement audio. La personne poursuivra son travail pour progresser vers l’objectif de l’autonomie.
  • Pendant la microsieste il ne s’agit pas de « relaxation » banale et basique … En ce qui me concerne je propose d’associer ce exercice du mental avec un travail positif adapté à la situation de chaque sportif ou patient ; un exemple chez le sportif : comment associer cette microsieste à un exercice de récupération après l’entraînement ou la compétition : détente musculaire, recharge d’énergie, etc.

Sur un article publié par Doctissimo je développe aussi l’intérêt de cette technique de la microsieste.

Voici 2 exercices pour la microsieste chez le sportif : exercice N°1       exercice N°2

Sur mon site de séances de sophrologie à télécharger je propose des exercices de sophrologie pour le sportif dans d’autres indications: gérer le stress de la course ou de la compétition, optimiser le sommeil, mieux récupérer après l’effort, préparer mentalement un objectif, etc etc 

Merci à tous pour votre fidélité sur ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport, avec des conseils de terrain qui sont le résultat de mon expérience mais aussi et surtout de votre expérience à tous, sportifs.

Jean-Jacques

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

–site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/