Articles Taggés ‘médecine du cyclisme conseils’

Les pathologies médicales sur un grand Tour, le rôle du médecin d’équipe sur le Tour de France: physique, nutrition, récup, mental

19 juillet 2017

Les pathologies médicales sur un grand Tour, le rôle du médecin d’équipe sur le Tour de France: physique, nutrition, récup, mental

 

12ème Tour de France, 4 Tours d’Espagne, 100 à 120 jours de présence sur les courses depuis 1998 ; et donc un peu d’expérience engrangée, avec surtout une belle tranche de vie partagée avec le milieu du vélo, ses acteurs, l’ambiance d’une « caravane » qui se déplace,

une expérience humaine tout juste incroyable.

 

Les pathologies rencontrées sur un grand Tour ; pour simplifier, on peut dire :

  • Qu’en première semaine le doc gère … les chutes et leurs conséquences; le peloton est nerveux, c’est l’ouverture de la chasse, ça frotte, et ça chute. Les fractures peuvent être de toutes natures ; les plus fréquentes : la clavicule, les côtes, le scaphoïde ; mais malheureusement d’autres lésions peuvent être notées : fracture du bassin, fracture du fémur. Avec une attention toute particulière sur les traumatismes crâniens, les commotions cérébrales, même si le casque est un élément de protection essentielle, chaque année on déplore des lésions cérébrales qui justifient une prise en charge en urgence. Une bonne réserve de pansements permet de gérer pendant les 3 semaines les soins locaux.
  • En deuxième semaine commencent à souffrir les tendons (le plus souvent des tendinopathies au niveau des genoux), les périnées (inflammations, kystes, nodules), les pieds (ampoules, « feu au pied », conflits avec la chaussure)
  • Et en troisième semaine les défenses immunitaires diminuent, place aux rhumes, bronchites, angines ; plus le coureur est « sec » plus il est vulnérable aux infections. Ce à quoi il faut ajouter les problèmes d’allergies ; sur un grand Tour chaque jour je suis le calendrier pollinique (nombreux sites sur le net) pour adapter la prise en charge des coureurs concernés.

A côté des aspects physiques le doc gère la nutrition, avec des protocoles avant, pendant et après chaque étape ; les fidèles lecteurs de mon blog trouveront plein d’articles consacrés à la nutrition des courses par étapes.

Un aspect essentiel sur un grand Tour : le mental ; je propose aux coureurs intéressés des séances de sophrologie, avec des exercices individuels que je fais en « direct » et que j’enregistre également de sorte que le coureur s’approprie cet outil de travail du mental et soit autonome; des séances adaptées pour la récupération, des exercices pour faciliter l’endormissement et le sommeil, des séances profilées « plus fort que la douleur », et pour entretenir le « jus » mental jusqu’au bout ; en fin de Tour l’épuisement physique est présent, la lassitude mentale aussi.

Pour les aspects de récupération : la nutrition, la sophrologie, et d’autres outils : la cryothérapie + pressothérapie (bottes « GameReady ») que je propose aux coureurs dans le bus pendant le trajet arrivée-hôtel ; le massage est ensuite assuré par nos assistants et notre kiné ; et cette année nous avons recours à un autre procédé de récupération : le « Stendo » : qui permet un drainage veineux et lymphatique au niveau des cuisses et mollets, mais aussi la production par l’organisme (au niveau du tissu lymphatique) d’Oxyde Nitrique, qui dilate les vaisseaux sanguins, pour optimiser la récupération.

Le fantasme largement entretenu pas quelques pseudo « observateurs » du milieu cycliste : « et bien sûr les médecins dopent leurs coureurs … » Et bien non, désolé, rien à signaler de ce côté-là : les coureurs font ce qu’ils peuvent avec leur potentiel, le doc gère avec des outils qui respectent l’éthique médicale et sportive ; et puis les coureurs cyclistes sont très contrôlés : à l’improviste des contrôles sont diligentés par les Instances : le matin de bonne heure (sang et/ou urines) dès 6h30 ; après l’arrivée, et parfois le soir à l’hôtel. Que les autres sports fassent de même et on en reparle.

Voilà donc un peu de boulot pour le médecin d’équipe : lever 6h, petit déjeuner avec le staff pour échanger les infos, présence pendant le petit déjeuner des coureurs, tour des chambres avant de quitter l’hôtel, présence dans le bus pendant le trajet hôtel-départ ; ensuite pendant que les coureurs pédalent le doc fait le trajet départ-arrivée dans le bus : microsieste obligatoire !!! et je gère les dossiers médicaux informatiques (dossier partagé avec nos kinés, dossiers des coureurs de l’équipe qui ne sont pas sur le Tour) ; présence et accueil des coureurs à l’arrivée, trajet avec eux dans le bus pour se rendre à l’hôtel ; tour des chambres ; je partage le dîner avec eux (mais je ne mange pas à la même table) de sorte d’être à nouveau disponible dès qu’ils ont terminé le repas ; le soir je les laisse tranquilles (leur soirée leur appartient, ils entrent … enfin … dans leur « bulle »), juste ils savent que ma porte de chambre reste ouverte jusqu’à minuit. En espérant qu’un coureur ne passe pas pendant la nuit pour me dire « Doc, je n’arrive pas à dormir » ; et alors on est deux à ne pas dormir !!!

Voilà pour cet éclairage rapide sur la mission du médecin d’équipe.

Un grand merci pour votre fidélité sur ce blog qui depuis 2009 a accueilli 10 millions de visiteurs, pour des conseils de terrain en médecine du sport et en nutrition du sport.

J’anime ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport, mais également je propose sur un autre site https://www.seance-sophrologie.com/ des séances de sophrologie à télécharger pour prendre en charge des maladies psychosomatiques avec par exemple une séance de sophrologie pour calmer la colopathie fonctionnelle, des séances de sophrologie contre la migraine, des techniques pour apaiser le stress, des séances de sophrologie pendant la grossesse, des séances de sophrologie pour mieux dormir ; vous pouvez également télécharger des séances de sophrologie pour préparer un concours ou un examen, trouver des conseils pour augmenter la mémoire. Je propose également des séances de sophrologie pour l’arrêt du tabac, et de nombreux autres thèmes. Le coût pour télécharger ces nombreuses séances est modique ; le webmaster qui gère le site doit gérer fort logiquement des frais ; mais pour tester gratuitement cet outil qu’est le travail du mental je propose une séance gratuite de sophrologie, dont l’objectif est d’apprendre à calmer le stress, à maîtriser les tensions. J’ai conçu des séances de sophrologie à télécharger pour travailler le mental chez le sportif, par exemple de la  sophrologie pour le cycliste, des séances pour le travail du mental du joueur de tennis, des séances de sophrologie à télécharger pour le joueur de foot, etc. etc. Lorsque les charges d’entraînements  sont importantes, une technique me semble utile pour le sportif pour mieux récupérer : il s’agit de la microsieste, cette technique est également utile si l’étudiant en période de révisions est obligé de réduire son sommeil : grâce à la microsieste il pourra ainsi mieux récupérer et réparer les conséquences d’un sommeil insuffisant.

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

–site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

———————–