VIAGRA et SPORT, FOOT et VIAGRA Pourquoi ? Les effets du VIAGRA chez le sportif

30 mars 2017 par Jean Jacques Menuet Laisser une réponse »

Article rédigé le 30 mars 2017

Football : à La Paz en Bolivie les joueurs de l’équipe d’Argentine ont consommé du VIAGRA pendant les phases de qualifications à la Coupe du Monde 2018.

 

Bizarre ? NON !!! Dès qu’une molécule sort sur le marché, certains sportifs (et entraineurs) s’intéressent aux effets sur la performance de ce produit.

 

 Le Viagra est utilisé depuis longtemps par les alpinistes pour lutter contre le « mal des montagnes »; et les militaires qui ont été déposés sur les sommets des montagnes en Afghanistan en ont consommé. Pour des indications à la frontière entre la médecine et la performance. Quant aux joueurs de foot cela fait très longtemps que régulièrement les médias s’agitent quand ce produit passe de la couette aux vestiaires !! Et dès qu’on associe sport et sexe c’est l’assurance de faire le buzz … Dans les sports d’endurance la consommation du Viagra est connue de longue date et le coût modéré de ce produit augmente son attrait de la part des sportifs « borderline ». Dans le cyclisme il semble que ce produit ne soit plus à la mode, à moins que les cuissards aient été adaptés aux effets secondaires de cette molécule…

 

Dans cet article je vais développer les raisons qui amènent certains sportifs à consommer du Viagra, essentiellement lorsque les épreuves se développent en haute altitude

 

Quelles sont les conséquences de la haute altitude (plus de 3500m) :

 

1/ Il y a moins d’oxygène dans l’air que l’on respire

 

2/ Le calibre des artères des poumons diminue.

 

Quels sont les effets du Viagra : au début le laboratoire Pfizer avait mis au point ce médicament pour soigner l’angine de poitrine, mais très vite les chercheurs ont observé un retentissement sur les artères de la verge, et du coup un intérêt commercial certain… Egalement le produit dilatant les artères pulmonaires les cardiologues ont rapidement utilisé ce médicament pour soigner les patients atteints d’HTAP (hypertension artérielle pulmonaire) ; voici les effets à attendre de la consommation de Viagra (ou de son générique le Sildénafil)

 

1/ Augmentation de la circulation sanguine au niveau des artères pulmonaires donc plus d’oxygène va parvenir aux muscles pendant l’effort.

 

2/ Le cœur va pomper plus de sang et éjecter plus de sang.

 

3/ Augmentation de la production par l’organisme d’Oxyde Nitrique, produit qui dilate les vaisseaux sanguins.

 

Au final avec la consommation de Viagra les muscles sont mieux oxygénés pendant l’effort en altitude. Donc à haute altitude effectivement ça favorise la performance. Le sportif augmente ses capacités d’aérobie (= endurance) : le joueur récupère mieux entre les efforts, il peut courir plus longtemps sur le terrain ; le joueur peut enchaîner plus d’efforts à haute intensité. Egalement il se blessera moins puisque les muscles sont mieux oxygénés.

 

Par contre à hauteur de la mer je ne pense pas que les effets soient plus intéressants que ça, même si en 2014, sous réserve que l’information délivrée par un média soit véridique,  les joueurs d’un club de foot de D1 ont fait une longue queue devant le cabinet de leur médecin d’équipe pour se faire délivrer du Viagra (sic une ITV à cette époque de l’entraineur et du médecin …) Histoire de faire plaisir aux spectateurs puis le soir à Madame …

 

 

Quels sont les risques et les dangers de la consommation de Viagra : essentiellement  le « priapisme » (érection forte et prolongée) si la dose consommée est élevée. Et chaque « consommateur » présente une réaction personnelle au produit.

 

Le Viagra est-il dopant ? Les instances se posent la question depuis de très nombreuses années. Les avis divergent … (…) ; à ce jour ce produit n’est pas interdit, il est « surveillé » ; à tout moment il peut être ajouté sur la liste des produits interdits, et il faut rappeler que le sportif est responsable de tout ce qui entre dans son organisme. Je conseille à tout sportif de consulter l’excellent site de l’AFLD https://medicaments.afld.fr/ pour vérifier si un produit est ou non interdit : en saisissant le mot Viagra sur ce site on constate qu’effectivement, à ce jour (MARS 2017), il n’est pas interdit. A mon sens si le joueur prend le temps de bien s’adapter à l’altitude (délai d’acclimatation), s’il est accompagné par un staff médical compétent avec des conseils adaptés (sommeil, nutrition, retour veineux, etc.), il n’a pas besoin de prendre du Viagra.

 

Les médias rapportent que les joueurs argentins auraient également consommé d’autres friandises ?? Du Paracétamol : probablement pour avoir moins mal aux jambes ; de la Caféine : c’est un stimulant cérébral et moteur, ça peut gommer les effets d’un décalage horaire ; ça augmente probablement l’utilisation des lipides pendant l’effort donc le joueur « économise » ses réserves musculaires de glucides.

 

Bref, beaucoup de fantasmes (autres que sexuels …) autour de la consommation du Sildénafil pour un intérêt qui semble limité en dehors de l’exercice d’une activité physique en haute altitude. Pour l’AMA (agence mondiale anti-dopage) il est spécifié que la liste des interdictions vise à inclure le plus de substances et de méthodes connues possibles répondant à deux des trois critères suivants :

  1. La substance ou la méthode contribue ou est susceptible de contribuer à l’amélioration de la performance sportive
  2. La substance ou la méthode présente un risque potentiel ou réel pour la santé du sportif
  3. L’usage de la substance ou le recours à la méthode est contraire à l’esprit sportif (défini dans le Code)

Pour le Viagra on peut donc se poser la question de la « non interdiction » de ce produit par l’AMA ; peut-être le fait que dans le handisport cette molécule est fréquemment consommée (troubles de l’érection) ?

 

Bien cordialement à tous, et un grand merci pour votre fidélité sur ce site de conseils de terrain, vous êtes bientôt 10 millions d’internautes à vous être connectés depuis la création de ce site. De nombreux autres sites sur la toile du net vous proposent des articles plus précis d’un point de vue scientifiques ; mon objectif se limite à évoquer des problématiques et des conseils avec un langage de terrain.

J’anime ce site de conseils en médecine du sport et en nutrition du sport sur lequel vous trouverez environ 500 articles, mais également je propose sur un autre site :

https://www.seance-sophrologie.com/

des séances de sophrologie à télécharger pour prendre en charge des maladies psychosomatiques avec par exemple une séance de sophrologie pour calmer la colopathie fonctionnelle, des séances de sophrologie contre la migraine, des techniques pour apaiser le stress, des séances de sophrologie pendant la grossesse, des séances de sophrologie pour mieux dormir ; vous pouvez également télécharger des séances de sophrologie pour préparer un concours ou un examen, trouver des conseils pour augmenter la mémoire. Je propose également des séances de sophrologie pour l’arrêt du tabac, et de nombreux autres thèmes.

Le coût pour télécharger ces nombreuses séances est modique ; le webmaster qui gère le site doit gérer fort logiquement des frais ; mais pour tester gratuitement cet outil qu’est le travail du mental je propose une séance gratuite de sophrologie, dont l’objectif est d’apprendre à calmer le stress, à maîtriser les tensions.

J’ai conçu des séances de sophrologie à télécharger pour travailler le mental chez le sportif, par exemple des séances de  sophrologie pour le cycliste, des séances pour le travail du mental du joueur de tennis, des séances de sophrologie à télécharger pour le joueur de foot, etc. etc. Lorsque les charges d’entraînements  sont importantes, une technique me semble utile pour le sportif pour mieux récupérer : il s’agit de la microsieste, cette technique est également utile si l’étudiant en période de révisions est obligé de réduire son sommeil : grâce à la microsieste il pourra ainsi mieux récupérer et réparer les conséquences d’un sommeil insuffisant.

 

Jean-Jacques Menuet,

–site de conseils en médecine et en nutrition du sport:  http://www.medecinedusportconseils.com/

    –site sur lequel sont mises en ligne des séances de sophrologie : http://www.seance-sophrologie.com/

Publicité

Laisser un commentaire